NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme peut-il se contenter de travailler en ... Qui est autorisé à me dire tu dois >>


Partager

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État est-il l'ennemi de la liberté ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?
Zoom

La société organisée, dotée d'un gouvernement et d'organes administratifs, est-elle l'adversaire de la liberté, du mode d'être de celui qui agit indépendamment des contraintes externes, qui jouit des institutions de la cité, qui se détermine rationnellement ? L'État permet-il d'accéder à la rationalité ? Est-il, au contraire, lié à un mal qui affecterait le pouvoir politique ? Dans ce dernier cas, l'État est-il capable ou incapable d'incarner l'universel ? Dès lors, est-il possible d'accéder, en dehors de tout État, à une société réconciliée avec elle-même ? Autant de questions soulevées par l'intitulé. Le problème central est celui de savoir si l'État est lié à l'idée d'un mal affectant le pouvoir politique, de manière intrinsèque et quasi nécessaire.


  • A. L'État est l'ennemi de la liberté.

a) Défini comme ordre, système et autorité (Proudhon), l'État s'oppose à la liberté individuelle.
b) Lié au Droit sur lequel Il repose (Stirner), l'État est l'ennemi du dynamisme du moi, de la libre activité de l'« unique « (le Je Irréductible).
c) Lié à la religion, forme passagère de la société (Bakounlne), l'État est l'ennemi des masses et des esclaves, mais aussi des gouvernants, donc l'ennemi de toute liberté (Marx).

  • B. État et passage à la libre Raison : l'État n'est pas l'ennemi de la liberté.

S'il s'oppose à la libre activité de l'« unique «, l'État est, en réalité, moyen d'accès à une rationalité libre (Spinoza, Hegel), à une véritable autonomie.

  • C. État et passage à la moralité.

L'État fait accéder à l'objectivité de la loi, parce qu'il incarne la Raison : signifiant le passage à la moralité, il n'est pas l'ennemi de la liberté définie comme autonomie.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5276 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'État est-il l'ennemi de la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • corentin59194-260226 (Hors-ligne), le 19/05/2015 é 19H11.
  • Saawww-258379 (Hors-ligne), le 04/05/2015 é 04H11.
  • sharlene-245511 (Hors-ligne), le 18/02/2015 é 18H16.
  • pikin-245790 (Hors-ligne), le 06/01/2015 é 06H17.
  • thomas97 (Hors-ligne), le 01/05/2014 é 01H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit