LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes ne vivent-ils en société que par i ... L'opinion peut-elle être le guide du pouvoir ... >>


Partager

L'État restreint-il les libertés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État restreint-il les libertés ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'État restreint-il les libertés ?
Zoom

On définit l'Etat comme l'ensemble des institutions politiques, militaires, administratives, juridiques et économiques qui organisent une société donnée sur un territoire donné.
En tant qu'institution, l'Etat régule les rapports entre les individus d'une même société.
Si la liberté désigne le fait de faire ce qu'on a envie de faire, il semble bien difficile de considérer que la fin de l'Etat est la liberté. Si l'Etat a bien pour fin de permettre aux hommes de vivre ensemble, son but n'est pas la liberté mais la sécurité. Mais cette sécurité n'est-elle la condition sine qua non de la liberté ?



La société n'est pas une association libre d'individus libres, c'est un tiers impersonnel (l'Etat) qui détient le pouvoir absolu sur tous les individus.L'État n'a pas de nécessité absolue éternelle Pour Marx et Engels, l'État est une «superstructure», c'est-à-dire une institution inventée par la classe dominante (la bourgeoisie) pour assurer sa domination sur la classe des prolétaires. Selon la conception marxiste du de  venir historique, l'État ne sera plus nécessaire après l'instauration de la «société sans classes». Lénine reprend cette thèse en la complétant. Après une phase de «dictature du prolétariat» visant à éclairer et éduquer les prolétaires, la fin de la lutte des classes doit entraîner le «dépérissement de l'État». L'État de la domination d'une classe sociale chez Marx « Au fur et à mesure que le progrès de l'industrie moderne développait, élargissait, intensifiait l'antagonisme de classe entre le capital et le travail, le pouvoir d'État prenait de plus en plus le caractère d'un pouvoir public organisé aux fins d'asservissement social d'un appareil de domination d'une classe. Après chaque révolution, qui marque un progrès de la lutte des classes, le caractère purement répressif du pouvoir d'État apparaît de façon de plus en plus ouverte» [La Guerre civile en France, p. 60-61]. La conception marxiste de l'État est ici résumée dans son principe essentiel : l'État capitaliste est l'appareil de domination de la classe ouvrière par la bourgeoisie, y compris par la violence comme ce fut le cas, par exemple, durant les journées de juin 1848. Durant celles-ci, la république bourgeoise avait montré le despotisme absolu d'une classe sur les autres classes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7414 mots (soit 11 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'État restreint-il les libertés ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • NONOL-275664 (Hors-ligne), le 13/04/2016 é 13H14.
  • glilaz (Hors-ligne), le 12/05/2012 é 12H19.
  • rouky (Hors-ligne), le 04/05/2011 é 04H14.
  • Jonathan66822 (Hors-ligne), le 02/05/2010 é 02H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit