LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Morale de conviction ? La sagesse ? >>


Partager

Éthique de responsabilité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Éthique de responsabilité ?



Publié le : 7/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Éthique de responsabilité ?
Zoom

- « Ethique « : c’est une conception ou une doctrine cohérente de la conduite de la vie. Ce qui distingue l’éthique de la morale, c’est le fait que la manière de se comporter est souvent liée à une recherche métaphysique, et se distingue ainsi de la morale appliquée. Autrement dit, avoir une éthique, c’est décider d’agir de telle manière en sachant que cela n’engage que moi, et ne pouvoir se retrancher derrière des lois morales établies et conventionnelles. L’éthique est liée à une pensée personnelle.

- « Responsabilité « : C’est le fait, pour certains actes d’entraîner des conséquences pour leurs auteurs ; c’est aussi le fait d’accepter et de supporter ces conséquences. (Robert) Une éthique de la responsabilité, c’est la solidarité de la personne humaine avec ses actes, c’est le fait qu’elle s’en reconnaisse l’auteur et qui, eu égard à leur intention, en assume le mérite et le démérite. Cela implique conscience et liberté chez l’agent.  



Et la difficulté s'accroît encore du fait que si peu d'entre nous veulent d'un devoir excluant le bonheur, peu d'entre nous voudraient d'un bonheur exclusivement préoccupé de lui-même, dénué de préoccupation morale pour autrui. Comment concilier devoir et bonheur alors qu'ils paraissent inextricablement mêlés ?* Le problème pourrait s'énoncer comme le fait Ricoeur dans Soi-même comme un autre : « Que faut-il faire pour atteindre la vie bonne avec autrui et pour soi-même ? » Il faut examiner la situation qui pose problème - en appeler à une éthique de responsabilité -, passer notre décision au crible de la loi morale afin d'éviter une aspiration trop individuelle et en revenir à « l'intuition fondamentale de l'éthique », c'est-à-dire à l'esprit du devoir que seul notre discernement peut apprécier. CITATIONS: « L'homme est libre; sans quoi conseils, exhortations, préceptes, interdictions, récompenses et châtiments seraient vains. » Saint Thomas d'Aquin, Somme théologique, 1266-1274.Si l'homme n'est pas doué du libre arbitre, il ne peut être tenu responsable de ses actes. Quel sens y aurait-il à punir ou à récompenser quelqu'un qui ne pouvait agir autrement qu'il ne l'a fait? « Qui lance une pierre ne peut plus la rattraper. Toutefois, il était en son pouvoir de la jeter ou de la laisser tomber, car cela dépendait de lui.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3206 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Éthique de responsabilité ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • sac-212138 (Hors-ligne), le 10/11/2013 é 10H09.
  • mfanfan (Hors-ligne), le 15/02/2013 é 15H10.
  • jokbour@orange.fr (Hors-ligne), le 29/02/2012 é 29H11.
  • belencita (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H15.
  • Januel (Hors-ligne), le 01/05/2011 é 01H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit