NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on se passer d'un maître ? Peut-on forcer quelqu'un à être libre ? >>


Partager

Être contraint et s'obliger, est-ce la même chose ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Être contraint et s'obliger, est-ce la même chose ?



Publié le : 1/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Être contraint et s'obliger, est-ce la même chose ?
Zoom

Analyse du sujet:

    Le sujet pose le problème de l’action dirigée à l’encontre du penchant naturel. Il s’agit ici de confronter deux termes qui peuvent aux premiers abords paraître identiques, à savoir la contrainte et l’obligation. Cependant il s’agit tout d’abord de s’interroger sur l’origine de cette action forcée, dans le cas de la contrainte, utilisée ici au passif, elle vient de l’extérieur, je suis contraint par quelqu’un, cet acte ne vient pas de moi mais d’autrui ou d’une institution qui possède un certain pouvoir sur moi. L’obligation par contre vient de moi, elle est ici réfléchie, je m’oblige à faire quelque chose. La difficulté rencontrée dans le problème posé sera de déterminer si ces limites sont aussi évidentes qu’elles en ont l’air. Puis je être à l’origine d’une contrainte que je m’impose sans qu’il y ait de pression venant de l’extérieur? De plus si on me contraint à quelque chose n’est ce pas dans ce cas moi aussi qui participe à cette contrainte, sans quoi je ne pourrais l’exercer?

Problématique

Il s’agira donc de distinguer tout d’abord la nature morale de l’obligation. Si je m’oblige à faire quelque chose, n’est ce pas pour satisfaire mon besoin d’agir moralement? Mais d’un autre côté, la morale n’est elle pas issu d’un consensus collectif et donc qui vise au bonheur de la communauté? Enfin le fait de vivre en société n’est ce pas déjà être contraint à agir moralement plutôt que de suivre son instinct?



.). Lorsqu'une cité démocratique, altérée de liberté, trouve dans ses chefs de mauvais échansons (1), elle s'enivre de ce vin pur au delà de toute décence ; alors, si ceux qui la gouvernent ne se montrent pas tout à fait dociles et ne lui font pas large mesure de liberté, elle les châtie (...). Et ceux qui obéissent aux magistrats elle les bafoue et les traite d'hommes serviles et sans caractère. Par contre elle loue et honore, dans le privé comme en public, les gouvernants qui ont l'air de gouvernés et les gouvernés qui prennent l'air de gouvernants. N'est-il pas inévitable que dans une pareille cité l'esprit de liberté s'étende à tout ? (...). Qu'il pénètre, mon cher, dans l'intérieur des familles, et qu'à la fin l'anarchie gagne jusqu'aux animaux ? (.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4568 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Être contraint et s'obliger, est-ce la même chose ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mldi-263252 (Hors-ligne), le 08/10/2015 é 08H01.
  • manuunam-262914 (Hors-ligne), le 04/10/2015 é 04H12.
  • odontomachus-262851 (Hors-ligne), le 02/10/2015 é 02H17.
  • lolo97227-243357 (Hors-ligne), le 04/10/2014 é 04H23.
  • Laurine3849 (Hors-ligne), le 11/11/2008 é 11H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit