NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La religion est-elle le propre de l'homme ? L'histoire se répète-t-elle ? >>


Partager

Être sans religion, est-ce n'avoir aucune croyance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Être sans religion, est-ce n'avoir aucune croyance ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Être sans religion, est-ce n'avoir aucune croyance ?
Zoom

La religion peut se définir comme un système de croyance fondant un ensemble de rites et de pratiques propres à un même groupe social. En ce sens, toute religion repose sur des croyances : croyance en un Dieu tout puissant, croyance en une vie après la mort, croyance en l'existence d'une âme etc. Si donc il y a un lien très fort  entre la religion et la croyance, l'athée devrait être cet homme sans croyance. Le scientifique lui-même, s'il est un homme de science devrait n'avoir aucune croyance. Pourtant, l'athée lui-même n'a-t-il pas une croyance ? Le scientifique lui-même qui peut combattre la religion ? Ne croit-il pas au moins en la science, en son pouvoir de vérité ? Dès lors, il se fait lui-même de la science et de la vérité une idole. L'athée lui-même croit que Dieu n'existe pas. Dans ce cas, la croyance n'est pas alors l'illusion mystique, ni nécessairement le domaine exclusif de la religion. Dès lors faut-il peut-être aussi produire la critique de ses esprits religieux qui s'ignorent, voire s?interroger sur la possibilité que l'homme puisse s?épurer de toute croyance ou phénomène religieux. L'homme serait alors homo sapiens et homo religiosus.



A contrario, « poser un triangle en en supprimant les trois angles est contradictoire «, mais si je fais disparaître à la fois le triangle et les trois angles, « il n'y a plus là de contradiction «. Il en est exactement de même du concept d'un être absolument nécessaire. Si vous lui ôtez l'existence, vous supprimez la chose avec tous ses prédicats : « Si je supprime le prédicat d'un jugement en même temps que le sujet, il ne peut jamais en résulter une contradiction interne «. Ainsi , pour Kant, l'existence ne peut se constater que par la voie empirique et non par la Raison. Il faut distinguer le niveau des idées de celui de la vie. Existe-t-il un Dieu réel ? Nous ne pouvons pas répondre en nous appuyant sur les principes de la Raison. SCIENTISME : Terme polémique apparu au XIXième siécle désignant une doctrine selon laquelle le développement des sciences, et plus particulièrement des sciences physiques, résoudra, à terme, non seulement les difficultés matérielles, mais aussi les problèmes moraux, politiques ou philosophiques de l'existence humaine. IV. Croire en la science ou l'illusion du scientisme.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1978 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Être sans religion, est-ce n'avoir aucune croyance ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit