LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Etat est-il une communauté illusoire ? La conscience peut-elle sortir d'elle-même ? >>


Partager

Etre un sujet, est-ce être autonome ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Etre un sujet, est-ce être autonome ?



Publié le : 20/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Etre un sujet, est-ce être autonome ?
Zoom

Introduction étymologique : Sujet vient du latin subjectus qui signifie littéralement « jeté sous «. Etre sujet c’est donc être soumis. A qui ? A quoi ? A soi même ? A ses désirs ? A sa raison ? A autrui ? A une autorité politique ? A un Dieu ? Autonome vient lui du grec autonomos, qui est la conjonction des mots lois et soi-même. Etre autonome c’est donc se donner à soi-même ses propres lois. Par définition un être autonome n’est pas un être insoumis (sans Dieu ni maître) mais un être soumis à lui-même ou plus exactement aux lois intérieures que lui fixe sa raison.
 
 Introduction définition : Par définition le sujet s’oppose à l’objet. Le 1er est celui qui connaît, et le 2nd celui qui est connu, par le 1er. Etre sujet c’est donc dire « je «, c’est être le principe, la condition inconditionnée de ses pensées ou de ses actes. De la même façon, être autonome c’est se donner à soi-même ses propres lois. Dans un cas l’homme s’affirme comme maître de ses représentations et dans l’autre cas comme maître de ses devoirs.
 
 Introduction culturelle : Dans le film « Ridicule « de Patrice Leconte, le héros réputé pour son esprit et pressé de faire un bon mot sur le Roi de France, se sort de cette situation embarrassante en déclarant que « le Roi n’est pas un sujet «. Cette affirmation est un jugement assertorique paradoxal, puisque le sujet est le Roi, la copule, le verbe être, et le prédicat … le sujet. L’auteur prend le terme sujet dans son acception politique issue du participe passé du verbe latin subjicere qui désigne l'individu soumis à l'autorité du pouvoir souverain. En ce sens le héros du film a raison, en toute bonne logique et selon le principe d’identité, le souverain ne peut être soumis, surtout s’il s’agit d’un monarque absolu. Le Roi, par nature, ne peut être hétéronome, c’est à dire obéir à la loi d’un autre. Toutefois le terme sujet a aussi une acception philosophique, et désigne alors l'esprit qui connaît, par opposition à la chose connue (l'objet). Etre sujet c’est alors se poser comme origine, comme conscience de soi. Etre sujet c’est s’affirmer comme la source de ses représentations, comme leur fondement, comme leur auteur. Cette affirmation de soi comme agent, source, centre de décision implique t-elle l’autonomie, c'est-à-dire le fait de n’obéir volontairement qu’à la loi (nomos) que l’on se donne à soi-même (auto), par notre raison ? Notre conscience morale n’est-elle pas plutôt la résultante d’un environnement culturel, social voire politique ; le fruit d’un déterminisme caché ?



De quelle secrète et mystérieuse retraite fut-il tiré en un instant, pour que j'inclinasse mon cou sous votre joug de douceur, mes épaules sous votre fardeau léger [... ] ?» Saint Augustin, Confessions (400 après J.-C.), livre IX. 2. Difficulté à définir le sujet.Définir le sujet indépendamment de ses attributs n'est pas une évidence: y a-t-il vraiment un point fixe qui constitue l'identité du moi par-delà ses transformations? Le sujet humain a-t-il une existence propre véritable, ou bien n'y a-t-il que Dieu qui soit un «sujet» constitué comme tel? Pascal pose le problème dans un texte célèbre: Qu'est-ce que le moi ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3931 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Etre un sujet, est-ce être autonome ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • adridri68 (Hors-ligne), le 20/10/2011 é 20H00.
  • cha05 (Hors-ligne), le 13/10/2011 é 13H14.
  • alex12776 (Hors-ligne), le 20/11/2008 é 20H01.
  • Dominique4958 (Hors-ligne), le 29/09/2008 é 29H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit