LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « La science physique a trouvé dans les math ... Qu'est-ce qu'un malade ? >>


Partager

Qu'est-ce qu'un être vivant ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un être vivant ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	Qu'est-ce qu'un être vivant ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Qu'est-ce qu'un être vivant ?




Tant que nous nous bornons à dresser un catalogue de phénomènes isolés, nous sommes incapables de découvrir aucune distinction fondamentale entre le vivant et le non-vivant. Certes, les molécules organiques sont beaucoup plus compliquées que les molécules inorganiques, mais rien de radical ne permet de les distinguer des composés bruts. Même des processus complexes, longtemps considérés comme spécifiquement vitaux, tels que la respiration et la fermentation cellulaires, la reproduction (il existe des corps chimiques auto-reproducteurs), l'activité nerveuse et caetera, ont été réduits, pour une large part, à des phénomènes physico-chimiques; de plus beaucoup d'entre eux peuvent être reproduits dans des modèles inanimés... Mais une opposition capitale surgit dès que, cessant d'envisager ces processus comme des réactions individuelles, nous les considérons globalement dans le cadre d'un organisme ou d'un système partiel de l'organisme, une cellule ou un organe. Nous nous apercevons alors que toutes ces parties, tous ces processus sont agencés de telle sorte qu'ils assurent l'entretien des systèmes vitaux. C'est la présence d'un tel ordre qui nous permet d'établir une différence fondamentale entre les événements dont l'organisme vivant est le siège et les réactions qui se produisent dans les systèmes non-vivants ou dans un cadavre. » ? Anthologie philosophique de Grateloup (Hachette) : ? texte de Kant, p. 170 (L'être vivant n'est pas une machine) ; ? texte de Jakob von Uexkull, p. 173 : « Pour le physiologiste, tout être vivant est un objet, une chose, qui se trouve dans son propre monde humain. Il examine les organes de l'être vivant et la combinaison de leurs actions, comme un technicien examinerait une machine qui lui est inconnue.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 9733 mots (soit 14 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Qu'est-ce qu'un être vivant ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lkkllkkllk (Hors-ligne), le 12/02/2011 à 12H03.
  • jeremy48444 (Hors-ligne), le 30/01/2010 à 30H18.
  • Nina36617 (Hors-ligne), le 09/11/2009 à 09H15.
  • Kjnbhg20702 (Hors-ligne), le 18/03/2009 à 18H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    - (...) Buvons à la santé de votre capitaine. - S'il est encore vivant. - Mort ou vivant, qu'est-ce que cela fait? Est-ce qu'un militaire n'est pas fait pour être tué?, DIDEROT, Jacques le fataliste, Pl., p. 604.

    Ajouté par webmaster

    « La pensée du vivant doit tenir du vivant l'idée du vivant. » Canguilhem, La Connaissance de la vie, 1952.

    Ajouté par webmaster

    .1 (...) le fait d'être vivant, de devoir manger pour rester vivant, de se coucher, de se lever, de se recoucher de changer de linge, de refaire les mêmes gestes tous les matins et tous les soirs au milieu d'autres gens qui répétaient aussi les mêmes gestes (...), Claude SIMON, le Vent, p. 177.

    Ajouté par webmaster

    Le mort enté sur le vivant corrompt le vivant., André SUARèS, Trois hommes, «Dostoïevski», p. 248.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'oeuvre d'art dramatique ne vivant que virtuellement dans le livre, ne vivant complètement que sur la scène (...), GIDE, Nouveaux prétextes, p. 13.

    Ajouté par webmaster

    LE VIVANT ET LA CONNAISSANCE "La biologie ne peut, ni se réduire à la physique, ni se passer d'elle." François Jacob , La Logique du vivant, 1970.

    Ajouté par webmaster

    -(La page du Traité de la Peinture de Vinci) où il est dit que l'être vivant se caractérise par la ligne onduleuse ou serpentine, que chaque être a sa manière propre de serpenter, et que l'objet de l'art est de rendre ce serpentement individuel., H. BERGSON, la Pensée et le Mouvant, p. 264.

    Ajouté par webmaster

    (...) la mémoire d'un être vivant, paraît bien mesurer avant tout la puissance de son action sur les choses, et n'en être que la répercussion intellectuelle., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 256 (1896).

    Ajouté par webmaster

    Un être déplacé dans le temps, ou vivant plutôt dans un présent de plusieurs siècles, doit être scient de tout ce qui fut en ces centaines d'années., Jean RAY, les Derniers Contes de Canterbury, p. 23.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo