LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LES ESPACES FRANÇAIS LE STATUT DU LECTEUR (CRPE) >>
Partager

LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU

Pédagogie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Zem (Hors-ligne), le 26/06/2012 à 26H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Il existe également un véritable cycle du carbone passant du carbone minéral au carbone organique. 1 29 .. roches calcaires -~1 C O, d1ssous dans l'eau et ·~~(,.~~~i), --7~· ~0 !!;""éj ' COMBUSTION 1 C minéral co2 gazeux 1~ 1 . . ~ J RESPIRATION ~t celluleslantes vertes P e photosynthétiques . .J.. . \ Consommateur (herbivores, carnivores) . Production de matière organique _ _ / (glulcose) .

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Dans l'expérimentation sur les corps bruts, il n'y a à tenir compte que d'un seul milieu, c'est le milieu cosmique extérieur : tandis que chez les êtres vivants élevés, il y a au moins deux milieux à considérer : le milieu extérieur ou extra-organique, et le milieu intérieur ou intra-organique., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, II, I.

    Ajouté par webmaster

    (...) qu'elles surviennent «spontanément» ou qu'elles soient «induites artificiellement», les mutations apparaissent toujours au hasard. On ne trouve jamais aucune relation entre leur production et les conditions externes, aucune direction imprimée par le milieu. En excluant définitivement toute transmission de caractères acquis, l'analyse des mutations précise le rôle respectif de l'hérédité et du milieu dans la formation des êtres vivants., François JACOB, la Logique du vivant, p. 242.

    Ajouté par webmaster

    Chez tous les êtres vivants, le milieu intérieur, qui est un véritable -produit de l'organisme, conserve des rapports nécessaires d'échanges et d'équilibres avec le milieu cosmique extérieur., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, II, I, p. 107.

    Ajouté par webmaster

    La catégorie grammaticale du genre s'entend de l'ensemble des phénomènes par lesquels se manifeste dans le langage un concept ontologique primitif qui est la division, en plusieurs classes, de la masse des noms représentant les divers êtres. On distingue : dans telle langue, un genre animé, et un genre inanimé, parce qu'à l'origine, les êtres ont été classés par tel groupe humain en vivants et en non-vivants; dans telle autre langue, un genre andrique et un genre métandrique, parce que tel groupe a réparti primitivement les êtres en deux classes dont l'une comprend les hommes, tandis que l'autre se composait des femmes, des animaux des deux sexes et des choses proprement dites; dans une troisième langue, un genre masculin, un genre féminin et un genre neutre, parce que les ancêtres ont partagé les êtres en trois classes : les êtres mâles, les êtres femelles, les êtres sans sexe., L. ADAM, le Genre dans les diverses langues (1883).

    Ajouté par webmaster

    D'autres atomes ont une vie extrêmement brève, allant de quelques jours pour l'émanation du radium, à une fraction quasi infinitésimale de seconde pour le thorium C' (...) Cependant, ce qu'on appelle, par extension, durée de vie dans le monde minéral, qu'il s'agisse d'atomes ou de groupements d'atomes, se différencie par quelques caractères essentiels de la durée de vie des êtres organisés (...) Une telle loi ne s'appliquerait pas à des êtres vivants (...) Plus heureux que les êtres vivants, les atomes (...) meurent sans connaître le vieillissement., A. BOUTARIC, la Physique de la vie, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    Au regard de l'individu, la mort s'oppose à la vie; mais au contraire, dans une vue de l'ensemble des vivants, elle est condition de la vie. Pourquoi ce qui produit les êtres vivants les produit-il mortels?, VALÉRY, Suite, p. 139.

    Ajouté par webmaster

    (...) tous les êtres vivants, sans exception, sont constitués des mêmes deux classes principales de macromolécules : protéines et acides nucléiques. De plus ces macromolécules sont formées, chez tous les êtres vivants, par l'assemblage des mêmes radicaux, en nombre fini (...), Jacques MONOD, le Hasard et la Nécessité, p. 137.

    Ajouté par webmaster

    (...) en vertu de ce que la biologie a appelé la -préadaption, les êtres vivants sont naturellement poussés vers l'environnement -(biotope) qui leur convient organiquement le mieux., Pierre GRAPIN, l'Anthropologie criminelle, p. 116.

    Ajouté par webmaster

    Nous définirons donc la physiologie : la science qui a pour objet d'étudier les phénomènes des êtres vivants et de -déterminer les conditions matérielles de leur manifestation., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, II, I.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo