NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le surplus de vaccins contre la Grippe A Qu'est-ce que le capitalisme ? >>


Partager

Etude de l'oeuvre intégrale : La bête humaine (Emile Zola)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Etude de l'oeuvre intégrale : La bête humaine (Emile Zola)



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 11/11/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Etude de l'oeuvre intégrale : La bête humaine (Emile Zola)
Zoom

1re séance :

Histoire de l’art : analyse de deux œuvres de Monet

 Lecture analytique du texte n° 1 : L’incipit  (1re partie)

 

1 )Analyse de deux œuvres de Monet :

« Le pont de l’Europe » et « La gare saint Lazare »

Le réalisme est transcendé. En effet, il n’y a plus d’intérêt à représenter les choses telles qu’elles sont car la photographie vient d’$être inventée.

Ces deux tableaux sont des œuvres « impressionnistes. L’artiste a tenté de laisser transparaître ces impressions en essayant de capter des effets de lumière (brouillard, fumée, vapeur…)




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3016 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Etude de l'oeuvre intégrale : La bête humaine (Emile Zola)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

« L'activité intellectuelle prenant conscience d'elle-même, voilà ce que c'est que l'étude intégrale de la connaissance intégrale, voilà ce que c'est que la philosophie. » Léon Brunschvicg, La Modalité du jugement, 1897.

Ajouté par webmaster

(...) depuis qu'il la possédait, la pensée du meurtre ne l'avait plus troublé. Était-ce donc que la possession physique contentait ce besoin de mort? Posséder, tuer, cela s'équivalait-il, dans le fond sombre de la bête humaine?, ZOLA, la Bête humaine, VI, p. 197.

Ajouté par webmaster

Il redevenait la brute inconsciente de sa force, il l'aurait broyée, dans un élan de fureur aveugle. Émile Zola, la Bête humaine

Ajouté par webmaster

Il redevenait la brute inconsciente de sa force, il l'aurait broyée, dans un élan de fureur aveugle. Émile Zola, la Bête humaine, Gallica

Ajouté par webmaster

C'était le fameux assassin introuvable, légendaire, dont tous les journaux de l'opposition ricanaient. Émile Zola, la Bête humaine, Gallica

Ajouté par webmaster

Tout s'y trouvait, des menaces de mort proférées par le carrier contre la victime, des antécédents déplorables, un alibi invoqué maladroitement, impossible à prouver. Émile Zola, la Bête humaine

Ajouté par webmaster

Tout s'y trouvait, des menaces de mort proférées par le carrier contre la victime, des antécédents déplorables, un alibi invoqué maladroitement, impossible à prouver. Émile Zola, la Bête humaine

Ajouté par webmaster

En deux heures, l'installation fut suffisamment confortable, car la maison était restée toute montée, il y avait jusqu'à du linge au fond des armoires. Émile Zola, la Bête humaine, Gallica

Ajouté par webmaster

Il aurait donc semblé que le crime avait eu le vol pour mobile, si d'autre part une bague, ornée d'un gros brillant, n'était restée au doigt. Émile Zola, la Bête humaine, Gallica

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo