LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dossier sur l'évolution Commentaire Littéraire : Le livre de ma mère ... >>


Partager

Eugénie Grandet -- Balzac

Echange

Aperçu du corrigé : Eugénie Grandet -- Balzac



Document transmis par : ClaraCap


Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

Eugénie Grandet -- Balzac
Zoom

Andr&eacute; Durand pr&eacute;sente

&nbsp;

&lsquo;&rsquo;Eug&eacute;nie Grandet&rsquo;&rsquo;

(1834)

&nbsp;

roman de BALZAC

&nbsp;

(180 pages)

&nbsp;

pour lequel on trouve&nbsp;un r&eacute;sum&eacute;

&nbsp;

puis successivement l&rsquo;examen de&nbsp;:

&nbsp;

l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t de l&rsquo;action (page 2)

&nbsp;

l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t litt&eacute;raire (page 3)

&nbsp;

l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t documentaire (page 3)

&nbsp;

l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t psychologique (page 4)

&nbsp;

&nbsp;

Bonne lecture !

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

R&eacute;sum&eacute;

&nbsp;

Apr&egrave;s la description d'une rue pittoresque de Saumur, et l'&eacute;vocation du genre de vie de ses habitants, l'auteur pr&eacute;sente le p&egrave;re Grandet, ancien tonnelier que d&rsquo;habiles sp&eacute;culations ont fabuleusement enrichi sous la R&eacute;volution, mais qui tyrannise sa famille de son avarice m&eacute;thodique. Le jour de l'anniversaire de sa fille, Eug&eacute;nie, qui se montre soumise &agrave; son despotisme, apr&egrave;s le repas du soir &agrave; l'occasion duquel est esquiss&eacute; le personnage de Mme Grandet, les Cruchot, puis les des Grassins viennent offrir leurs v&oelig;ux et font assaut d'amabilit&eacute;, la riche h&eacute;riti&egrave;re &eacute;tant l&rsquo;objet des convoitises de ces deux familles.

L'arriv&eacute;e inopin&eacute;e de Charles, le cousin de Paris, provoque des r&eacute;actions diverses. Tandis que sa cousine s'ing&eacute;nie &agrave; recevoir aussi dignement que possible le jeune dandy, Grandet lit la lettre o&ugrave; son fr&egrave;re lui annonce sa ruine et son intention de se suicider. La description de la maison se compl&egrave;te naturellement au moment o&ugrave; Charles est conduit &agrave; sa chambre, aussi sordide que le reste du logis. Eug&eacute;nie, qui s'&eacute;veille &agrave; l'amour, s'attarde &agrave; sa toilette et &agrave; la contemplation du jardin. Pour lui faire plaisir, Nanon, la servante, s'efforce d'obtenir de Grandet quelque adoucissement &agrave; la frugalit&eacute; habituelle. Charles, qui vient de prendre un agr&eacute;able d&eacute;jeuner en compagnie d'Eug&eacute;nie et de sa m&egrave;re, apprend brutalement le malheur qui le frappe. Pendant qu'il s'abandonne &agrave; sa douleur, Eug&eacute;nie cherche les moyens de le secourir et, pour la premi&egrave;re fois, affronte son p&egrave;re qu'elle commence &agrave; juger. L'affectueuse sollicitude d'Eug&eacute;nie trouve un &eacute;cho dans le c&oelig;ur de Charles. Le p&egrave;re Grandet, qui s'est adroitement d&eacute;charg&eacute; sur le banquier des Grassins du soin de n&eacute;gocier avec les cr&eacute;anciers de son fr&egrave;re, entreprend, de nuit, un myst&eacute;rieux vovage. Eug&eacute;nie, que ces pr&eacute;paratifs ont r&eacute;veill&eacute;e, ne peut s'emp&ecirc;cher, durant le sommeil de son cousin, de lire deux lettres qui la renseignent sur ses projets et sur son d&eacute;nuement. Elle lui offre son or, et il lui confie un pr&eacute;cieux n&eacute;cessaire, souvenir de sa m&egrave;re. Une tendre intimit&eacute; grandit entre les deux cousins qui &eacute;changent leurs promesses tandis que se pr&eacute;pare et s'accomplit le d&eacute;part de Charles,&nbsp; qui part aux Indes pour y faire fortune.

Eug&eacute;nie vit dans le souvenir de Charles. Au jour de l'an, lorsque Grandet demande &agrave; voir son or, elle doit lui avouer qu'elle ne l'a plus. Au cours d'une discussion orageuse qui provoque une d&eacute;faillance de Mme Grandet, Eug&eacute;nie, dont la volont&eacute; est opini&acirc;tre pour aider le jeune homme &agrave; sortir du malheur, tient t&ecirc;te froidement &agrave; son p&egrave;re, qui la sequestre dans sa chambre. Tandis que Mme Grandet s'affaiblit de plus en plus, le notaire Cruchot parvient &agrave; convaincre l'avare qu'il est de son int&eacute;r&ecirc;t de se montrer plus conciliant. Apr&egrave;s la mort de sa m&egrave;re, Eug&eacute;nie accepte de renoncer &agrave; sa succession. L'avarice de Grandet s'exasp&egrave;re avec l'&acirc;ge et la maladie, et le poursuit jusque dans son agonie.

Eug&eacute;nie, demeur&eacute;e seule avec la fid&egrave;le Nanon, attend en vain son cousin, re&ccedil;oit enfin une lettre qui met fin &agrave; ses esp&eacute;rances. Dans l'intervalle, il a fait fortune et l'entretient cyniquement de ses projets de mariage avec une autre, Mlle d'Aubrion. Une d&eacute;marche du cur&eacute; de la paroisse d&eacute;cide Eug&eacute;nie &agrave; &eacute;pouser dans l'indiff&eacute;rence le pr&eacute;sident Cruchot et, rendant le bien pour le mal, &agrave; payer les dettes de son cousin, qui faisaient obstacle au mariage de celui-ci. Apr&egrave;s la mort pr&eacute;matur&eacute;e de son mari, Eug&eacute;nie vit, immens&eacute;ment riche mais dans la l&eacute;sine et dans la charit&eacute;. Elle marche vers le ciel, accompagn&eacute;e d'un cort&egrave;ge de bienfaits.

&nbsp;

Analyse

&nbsp;

(la pagination est celle du Livre de poche)

&nbsp;

Int&eacute;r&ecirc;t de l&rsquo;action

&nbsp;

Ce roman &eacute;pur&eacute; a un d&eacute;roulement tr&egrave;s simple. Dans la vie grise d'Eug&eacute;nie, l'&eacute;v&eacute;nement passe au second plan, c'est le temps qui fait tout. La composition, th&eacute;&acirc;trale par certains c&ocirc;t&eacute;s, fait alterner les masses descriptives et les grandes sc&egrave;nes. L&rsquo;exposition est la description de l'unique lieu de l'action, Saumur, et de la maison, la mise en place des personnages et du premier grand ressort, l'argent (jusqu&rsquo;&agrave; la page 49). Un r&eacute;cit au pass&eacute; simple, en sc&egrave;nes suivies, qui va jusqu&rsquo;&agrave; la page 188, s&rsquo;&eacute;tend sur cinq jours (arriv&eacute;e de Charles, naissance de l'amour, deuxi&egrave;me grand ressort, fian&ccedil;ailles, d&eacute;part). Puis ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Eugénie Grandet -- Balzac" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit