LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Si nous désirons être libres, qu'est-ce qui n ... Penser la mort, est-ce un moyen d'échapper à ... >>


Partager

L'exercice de la réflexion suppose-t-il le rejet de toute croyance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'exercice de la réflexion suppose-t-il le rejet de toute croyance ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'exercice de la réflexion suppose-t-il le rejet de toute croyance ?
Zoom
  • Parties du programme abordées :

- Le jugement.
- L'idée.
- L'irrationnel.
- La vérité.

  • Analyse du sujet : La pensée réflexive, c'est-à-dire celle qui fait retour sur elle-même (pour développer ses analyses) peut-elle cohabiter avec des certitudes dépourvues de justification rationnelle ?
  • Conseils pratiques : Définissez les termes avec rigueur. En particulier, distinguez entre le sens large (simple opinion) et le sens fort ou religieux (foi) du mot croyance.
  • Bibliographie :

Descartes, Méditations métaphysiques, II, Garnier-Flammarion.
Leibniz, Nouveaux Essais, Préface, Garnier-Flammarion.
Kant, Critique de la raison pure, Analytique transcendantale, PUF.
Alain, Les Arts et les Dieux, Définitions, Gallimard.

  • Difficulté du sujet : **

  • Nature du sujet : classique


En effet, Dieu est par définition doté de toutes les perfections ; or l'existence est une perfection : l'existence en tant que perfection fait partie de sa définition. Dieu ne peut donc pas ne pas exister. La distinction entre essence et existence ne convient pas au sujet de Dieu. Descartes associe ces deux arguments, l'un qui remonte de l'effet à la cause, l'autre qui déduit l'existence de l'essence, pour démontrer l'existence de Dieu, « être parfait «.   Pour Descartes, la première vérité est l'existence de ma conscience. C'est donc à l'intérieur même de la pensée qu'il faut rechercher l'effet qui postule Dieu comme cause. La première preuve avancée par Descartes est la suivante : Dieu possède toutes les perfections, or l'existence est une perfection, car un être sans existence est nécessairement imparfait. Donc nous devons aussi compter parmi les perfections de Dieu donc il faut que Dieu existe (« Discours de la méthode «, IV et « Méditations métaphysiques «, III). - Mais on constate que ses « preuves « ne sont pas totalement rationnelles. Cette preuve est, au fond, la formulation originale de l'argument ontologique de Saint Anselme (XI ième siècle).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3879 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'exercice de la réflexion suppose-t-il le rejet de toute croyance ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Adrien4868 (Hors-ligne), le 06/01/2009 é 06H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit