NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les discours sont-ils des actes ? Le dialogue peut-il n'être qu'un monologue dé ... >>


Partager

Existe-t-il une différence entre parler et bavarder ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Existe-t-il une différence entre parler et bavarder ?



Publié le : 26/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Existe-t-il une différence entre parler et bavarder ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Existe-t-il une différence entre parler et bavarder ?




On ne parle Jamais pour ne rien dire Si l'on considère seulement le progrès des idées, il est évident que les êtres humains perdent un temps considérable à bavarder sans faire avancer d'un iota les connaissances. Mais c'est oublier que l'homme a besoin de communiquer. C'est pourquoi, il ne parle jamais pour ne rien dire. Comme le dit Roland Barthes: «Le langage est une peau: je frotte mon langage contre l'autre» (Fragments d'un discours amoureux). Avant de parler, l'esprit bavarde avec lui-même Dans son roman Ulysse, James Joyce dépeint très bien, au cours d'un long monologue, ce qui se passe dans l'esprit d'un être - en l'occurrence une femme. Ce célèbre passage met en évidence le fait que le bavardage, c'est-à-dire la «suite sans suite» des idées qui nous viennent à l'esprit, précède et structure ce dont on souhaite parler à un moment donné. Il existe plusieurs façons de communiquer Ma relation à autrui est primordiale. Que je bavarde avec lui, que je plaisante, que je lui parle de choses graves, en tous ces cas, ce que je viser c'est son être. Dès que des liens humains se nouent, je cherche, prioritairement au moyen du langage, à découvrir autrui et être apprécié de lui. [] Du point de vue de la communication en général, on peut dire qu'il n'existe pas de différence notable entre parler et bavarder.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 605 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Existe-t-il une différence entre parler et bavarder ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • maudtournay32-203047 (Hors-ligne), le 02/04/2013 à 02H21.
  • clea37-196824 (Hors-ligne), le 21/01/2013 à 21H14.
  • Jiyda32912 (Hors-ligne), le 11/05/2009 à 11H09.
  • jean5336 (Hors-ligne), le 02/10/2008 à 02H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Entre faire le mal ou faire le bien, il n'existe d'autre différence que la paix de la conscience ou son trouble, la peine est la même., BALZAC, le Médecin de campagne, t. VIII, p. 367.

    Ajouté par webmaster

    La différence, monsieur, qui existe entre moi et vous, c'est que ma noblesse est fondée sur le serment, tandis que la vôtre est fondée sur le parjure., Pierre BENOIT, MËlËlËe de La Ferté, p. 15.

    Ajouté par webmaster

    (...) il existe une différence opérationnelle très nette entre le psychologique et le biologique (...) Ce n'est pas la même chose de chercher à comprendre un malade et de chercher à agir sur lui en lui parlant - ou d'ordonner une potion qu'une infirmière -administrera., Guy PALMADE, la Psychothérapie, p. 26.

    Ajouté par webmaster

    On a dépassé la cime des flamboyants (...) dont les mille rosaces enchevêtrées interdisent de percevoir plus longtemps la différence qui existe entre une feuille, une fleur et une flamme. Ils étaient comme autant d'incendies qui se fussent épris des maisons (...), A. BRETON, l'Amour fou, p. 99.

    Ajouté par webmaster

    Il existe encore une différence essentielle entre l'habitude d'être ému par l'impression des autres objets, ou celle de l'être par l'impulsion interne d'un excitatif donné par notre caprice ou par un incident fortuit, et non par l'occurrence des temps., É. DE SENANCOUR, Oberman, t. II, p. 106.

    Ajouté par webmaster

    La différence entre le massacre des Innocents et nos règlements de compte est une différence d'échelle (...) de 1922 à 1947, 70 millions d'Européens, hommes, femmes et enfants, ont été déracinés, déportés ou tués (...), CAMUS, Actuelles II, p. 33.

    Ajouté par webmaster

    La physique, la chimie (...) se touchent, parce que les mêmes lois président à leurs phénomènes. Mais un immense intervalle les sépare de la science des corps organisés, parce qu'une énorme différence existe entre leurs lois et celles de la vie., BICHAT, Rech. physiol. vie et mort, VII, -in G. CANGUILHEM, la Connaissance de la vie, p. 117.

    Ajouté par webmaster

    (...) la différence d'âge entre les pères et les fils, elle consistait chez les Rebendart à maintenir les distances entre les autres et soi, entre soi et les autres, par des barres de fer., GIRAUDOUX, Bella, III, p. 54.

    Ajouté par webmaster

    «Le temps, à proprement parler, n'existe pas; et pourtant c'est à cela que nous sommes soumis. Telle est notre condition, nous sommes soumis à ce qui n'existe pas. Simone Weil

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo