Exister, est-ce simplement vivre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il légitime de faire prévaloir les exigen ... Ni le soleil ni la mort ne se peuvent regarde ... >>


Partager

Exister, est-ce simplement vivre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Exister, est-ce simplement vivre ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Exister, est-ce simplement vivre ?
Zoom

L'homme s'agite en pure perte car il ne se contente pas de simplement vivre. La sagesse lui enseigne de ne pas être l'esclave de ses désirs et passions. Il ne devrait chercher qu'à satisfaire ses besoins vitaux et immédiats. MAIS, l'homme a d'autres besoins que de se nourrir. Doué de pensée, il est en quête de satisfactions autres. L'homme a besoin tout autant d'art, de philosophie et de science et pas seulement de vivre tel un animal.



L'homme seul serait un existant ; à quel titre l'est-il ?I - L'existence comme un autre nom pour la vraie viea) Dès lors qu'il s'agit de l'homme, la philosophie a toujours distingué une vie simplement animale, biologique, restreinte à la satisfaction des besoins, et une vraie vie, une vie véritablement humaine, une vie digne d'être vécue.Ainsi Aristote, dans la Politique, oppose-t-il le vivre et le bien-vivre. C'est dans le bien-vivre (dans la cité) que l'homme est véritablement un homme et réalise la fin qui lui est propre.Ainsi Kant condamne-t-il avec Juvénal ceux qui, pour sauver leur vie (pour survivre) perdent ce qui rend la vie digne d'être vécue : propter vitam vivendi perdere causas.b) L'homme est donc un être tel qu'il ne suffit pas que la vie soit naturellement donnée (et conservée) pour qu'il soit assuré de vivre vraiment. La vie comme survie, même si elle ne souffre d'aucun manque vital (si tous mes besoins sont satisfaits), ne me paraît pas complète en elle-même : toujours j'aspire à une autre vie, qui ne m'est pas donnée, que je ne suis pas certain d'obtenir, mais qui serait la vraie vie.c) Dès lors, cette question se pose : l'opposition de la vie et de l'existence est-elle une nouvelle expression de l'opposition de la vie immédiate et de la vie vraie ?Je me plains de ma vie en disant qu'elle n'est pas la vraie vie ; puis-je au même sens dire : « cette vie, ce n'est pas une existence » ? Et ne pourrais-je pas dire tout aussi bien : « cette existence, ce n'est pas une vie » ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Exister, est-ce simplement vivre ? Corrigé de 1250 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Exister, est-ce simplement vivre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • louloute-264373 (Hors-ligne), le 26/10/2015 é 26H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • LEVINAS: "J'ai essayé de décrire la différence du Désir et du besoin par le fait que le Désir ne peut être satisfait."
    • HEGEL: "La nature est assujettie à réaliser la raison seulement par nécessité; mais le royaume de l'esprit est le royaume de la liberté."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Exister, est-ce simplement vivre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit