Y a-t-il des expériences sans théorie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on démontrer un fait ? Soigne-t-on un être vivant comme on répare un ... >>
Partager

Y a-t-il des expériences sans théorie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il des expériences sans théorie ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il des expériences sans théorie ?
Zoom
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • théorie : Du grec theôria qui signifie procession, spectacle, action d'observer ce spectacle, spéculation. 1- Comme distincte de la pratique : conception rationnelle d'un certain état de faits, d'une activité ou d'une conduite, prenant en considération leur nature essentielle ou leur conformité à un idéal. La théorie pure n'est pas chargée de prendre en compte les applications d'un savoir ou d'un principe, mais elle peut donner naissance à des théories plus spécialement attachées à ces applications et qui trouvent en elle leurs fondements. Il est en général plus pertinent de considérer l'articulation de la théorie et de la pratique que leur coupure. - Spinoza, Traité politique, ch. 1, § 1 à 4. - Leibniz, Nouveaux Essais sur l'entendement humain, livre 4, ch. 6, § 9. - Kant, Théorie et pratique. 2- Du point de vue logique : système hypothético-déductif dans lequel théorèmes et conséquences sont dérivés de prémisses (axiomes, postulats, définitions, hypothèses) d'après des règles strictes et explicites. 3- Comme distincte de l'expérience : construction rationnelle et synthétique permettant de déduire d'un certain nombre de principes des lois qui expriment les propriétés des objets étudiés, ainsi que les relations des phénomènes à leurs causes ou conditions. Système formel pourvu d'une interprétation empirique, et non simple décalque de l'expérience, la théorie d'un ensemble délimité de phénomènes vise à la coordination des lois qui leur sont applicables. Différente d'une doctrine, elle est construite pour être systématiquement mise à l'épreuve, corrigée, complétée. Distincte d'un agrégat d'opinions, elle résulte d'une élaboration méthodique effectuée selon des règles explicites et, dans les sciences exactes, sur la base d'une formalisation mathématique. Sa fécondité est évaluée d'après sa capacité prévisionnelle et explicative. - Bernard, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, 1er partie, ch. 1 / 3e partie, ch. 1, 2e section. - Canguilhem, Leçon sur la méthode. 4- Par appauvrissement : spéculation plus ou moins éloignée des faits.

Bien définir les termes du sujet :

- « Des expériences » : ici, le terme peut avoir deux significations ; 1) il peut désigner la connaissance ou le savoir-faire acquis empiriquement par l’usage de la vie (=avoir de l’expérience). 2) cela peut aussi être l’expérience en son sens scientifique, c’est-à-dire le fait d’observer ou d’expérimenter avec pour but de contrôler ou de former une hypothèse scientifique.

- « Théorie » : C’est en général une connaissance spéculative (vs pratique), elle est constituée par une ensemble de connaissances formant un système sur un sujet ou un domaine déterminé.

 

Construction de la problématique.  

        

            Le sujet semble demander que l’on y réponde par oui ou par non, et porte sur la possibilité de l’existence de la chose dont il est question. Les deux définitions que nous avons données de l’expérience sont très différentes, et si l’on s’en tient à la première, la réponse serait évidemment non ; évidence qui ne tient plus pour la seconde définition. Il s’agit donc de mettre en question l’opinion commune selon laquelle l’expérience vécue n’implique pas de théorie, pour voir si elle résiste.

Se pose donc la question de savoir si tout rapport au réel –qu’il soit simplement vécu ou scientifique - nécessite pour être compris, un savoir préalable.



.../...

1) C'est la théorie dans son ensemble qui renvoie à l'ensemble de la réalité.* Et non pas élément par élément. Un concept scientifique n'a de sens que relié aux autres concepts de la même théorie.

2) Qu'une théorie permette de rendre compte des résultats des expériences ne prouve pas que cette théorie soit « vraie », car rien ne permet d'affirmer qu'une tout autre théorie ne permettrait pas d'en rendre compte d'une façon tout aussi satisfaisante.3) Une théorie n'est qu'un modèle conçu pour être compatible avec les faits observés, et non une déduction tirée de ces faits.

III) ... et seule une théorie permet d'interpréter une expérience.

A) En l'absence d'une théorie pour la penser, l'expérience reste lettre morte.

1) L'observation des faits ne fournit que des événements singuliers, jamais de lois universelles.

.../...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Y a-t-il des expériences sans théorie ? Corrigé de 2935 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il des expériences sans théorie ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • potatoes91 (Hors-ligne), le 10/12/2010 à 10H17.
  • beret vert (Hors-ligne), le 17/10/2010 à 17H18.
  • Frederic47382 (Hors-ligne), le 13/10/2010 à 13H15.
  • Cleementine30827 (Hors-ligne), le 07/03/2010 à 07H15.
  • enaees33413 (Hors-ligne), le 16/05/2009 à 16H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

     

     

    Le réel n'est pas donné mais construit par la pensée scientifique, et l'expérience est ainsi toujours abordés sous la perspective de la théorie. Les théories scientifiques, loin d'être le résultat de l'expérience, la structurent. I II/ Toute expérience nécessite une mise en forme de l'esprit : Q ue nous abordions l'expérience comme vécu, ou sous son aspect scientifique, nous observons toujours de l'ordre dans les phénomènes que nous observons. Cela pourrait paraître étrange si l'on définit la nature comme une succession de phénomènes sans aucun lien entre eux. D'où vient alors cet ordre ? • C 'est ce qu'explique Kant dans la Critique de la raison pure, avec la révolution copernicienne. Les phénomènes naturels se succèdent sans rapports entre eux, et pourtant, nous les percevons dans un certain ordre.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Freud développa alors sa théorie de la résistance et crut que les symptômes ne disparaissaient que si -toutes les expériences traumatisantes étaient rappelées., Jean DELAY, Introd. à la médecine psychosomatique, Notes, 64.

    Ajouté par webmaster

    Mais si la théorie moléculaire du code ne peut aujourd'hui (et sans doute ne pourra jamais) prédire et résoudre toute la biosphère, elle constitue dès maintenant une théorie générale des systèmes vivants., Jacques MONOD, le Hasard et la Nécessité, Préface, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    L'expérimentation exige que l'expérience puisse être, s'il le faut, recommencée et au besoin confirmée par des contre-expériences et par des expériences-témoins., A. MAUROIS, Un art de vivre, p. 33.

    Ajouté par webmaster

    LA THÉORIE ET LES INSTRUMENTS "Les instruments galiléens sont des incarnations de la théorie. Le télescope galiléen se construit à partir d'une théorie optique." Koyré, Études d'histoire de la pensée scientifique, 1966.

    Ajouté par webmaster

    Les usages sont fondés sur des expériences continuellement répétées, dont les résultats sont des espèces d'approximations du vrai., BUFFON, Expériences sur les végétaux, Deuxième mémoire.

    Ajouté par webmaster

    THÉORIE ET ABSTRACTION "Une théorie physique est un système de propositions mathématiques, déduite d'un petit nombre de principes, qui ont pour but de représenter aussi simplement, aussi complètement que possible, un ensemble de lois expérimentales." Duhem, La Théorie physique, 1906

    Ajouté par webmaster

    Ce que chacun sait est le résutat des expériences qu'il a faites de la réalité ainsi que des expériences qui ont été faites avant lui et hors de lui, mais qui lui sont arrivées par l'audition ou la lecture., RENAN, Dialogues et fragments philosophiques, I, OE. compl., t. I, p. 561.

    Ajouté par webmaster

    (...) la théorie de la lumière se trouve être à la fois une théorie électromagnétique et une théorie du type de la «Physique du champ» (...) mais c'est aussi une théorie du type ondulatoire parce que les grandeurs lumineuses se propagent par ondes (...) Bien différente est la conception corpusculaire de la lumière : ici (...) plus de phénomènes ondulatoires s'étalant dans l'espace, mais des corpuscules localisés décrivant des trajectoires (...) Ici le champ fait place à la singularité, le continu au discontinu (...), L. DE BROGLIE, Continu et Discontinu, p. 146-147.

    Ajouté par webmaster

    (...) pour une définition donnée des concepts «théorie» et «objet de la théorie», il existe une définition de la langue telle qu'elle puisse être considérée comme un objet pour une théorie quelconque. C'est la position qui sera adoptée ici : elle n'a, il faut le dire, rien de trivial (...), Jean-Claude MILNER, De la syntaxe à l'interprétation, p. 9.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Y a-t-il des expériences sans théorie ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo