NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme doit-il craindre que la machine trava ... A quelles conditions un dialogue est-il vérit ... >>


Partager

L'expérience familière est-elle le commencement de la science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'expérience familière est-elle le commencement de la science ?



Publié le : 27/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'expérience familière est-elle le commencement de la science ?
Zoom

Attention ! Il s'agit de savoir s'il y a continuité ou discontinuité entre l'expérience première, le fait coloré et divers et, d'autre part, les phénomènes scientifiques. N'oubliez pas la réponse de Bachelard : l'expérience première et familière forme un obstacle à la science.

Ici, il s'agit de s'interroger sur le rapport entre la théorie et l'expérience ainsi que sur l'origine et le fondement des sciences. Il est important de distinguer la différence entre ces deux concepts. Si la science a pour point de départ l'expérience au sens de la simple observation sensible, elle ne se réduit cependant pas à cela. Tout commence effectivement avec l'expérience, l'observation, la constatation de faits " bruts ". Mais Le raisonnement scientifique ne peut se contenter de cela. La science construit également son objet et l'on peut même ajouter que notre expérience du monde est elle-même toujours une construction (nous percevons du monde ce que notre structure sensible et intellectuelle nous laisse voir et comprendre). Sur ce point, nous vous invitons à vous documenter sur la philosophie kantienne, vous trouverez de nombreux éléments à exploiter. Demandez-vous comment les scientifiques élaborent leurs connaissances. Par quelles étapes passent ces connaissances ? Qu'est- ce que connaître un objet ?

 



spontanée, immédiate (im-médiate) (alors que expérience      scientifique = expérience médiatisée, réfléchie, seconde Plan :   Introduction   I - Les bases affectives de l'expérience familière. II - La science est rupture avec l'expérience familière III - Différences entre expérience familière et expérience scientifique.   Conclusion   Développement     Introduction : La science m'enseigne que tous les corps tombent dans le vide à la verticale : mais cette « loi universelle « semble être contredite par la chute des feuilles en automne... Mais la loi scientifique se déploie dans l'hypothèse du « vide « et je n'ai pas d'expérience « familière « du vide... Dans ces conditions, mon rapport quotidien avec le « réel « ne semble guère me préparer à la connaissance scientifique. Alors, comment l'expérience familière pourrait-elle être un « commencement de la science « ?   I - les bases affectives de l'expérience familière   Vieille leçon, répétée depuis Platon : le savoir véritable, que Platon appelle science, ne peut s'élaborer qu'en s'éloignant de la perception immédiate, fondement de l'expérience familière. Qui dit familière, dit aussi devenue habituelle par la phénomène de répétition.   a) L'expérience de l'instabilité L'expérience familière, c'est d'abord le monde de la perception : or, ce monde perçu, comment se présente-t-il ? C'est le monde de la « corruption « (Aristote, Physique), ce monde sublunaire où tout est voué au devenir, à l'instabilité et à la disparition. Héraclite écrivait : « Panta rhei «, tout coule, comme l'eau qui passe sous le pont Mirabeau. Le temps pour la conscience de saisir une chose, de s'attendrir sur une représentation, et déjà la chose n'est plus, ou n'est plus ce qu'elle était.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4987 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'expérience familière est-elle le commencement de la science ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cachou-220675 (Hors-ligne), le 27/03/2014 é 27H18.
  • Ronan92 (Hors-ligne), le 15/01/2012 é 15H17.
  • Haha (Hors-ligne), le 01/12/2010 é 01H20.
  • Anto53001 (Hors-ligne), le 26/04/2010 é 26H18.
  • Jim59681 (Hors-ligne), le 28/02/2010 é 28H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Première réflexions :

    -          au moins deux sortes d'expériences : expérience familière et exp. scientifique

    ici : objet central de la réflexion = l'expérience familière  (dans le contexte de la science)

    -          qu'implique le « commencement de la science » ?

          - commencement historique/commencement épistémologique

    -          sur quoi se fonde l'expérience familière ?

          expérience familière = exp. spontanée, immédiate (im-médiate) (alors que expérience      scientifique = expérience médiatisée, réfléchie, seconde

    Plan :

    Introduction

    I – Les bases affectives de l'expérience familière.

    II – La science est rupture avec l'expérience familière

    III – Différences entre expérience familière et expérience scientifique.

    Conclusion

     

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • BERNARD: "Les observations empiriques sont les observations faites sans aucune idée préconcues. Ce genre d'observation doit toujours être la base première de la science."
    • BACHELARD: "Toute vérité nouvelle naît malgré l'évidence, toute expérience nouvelle naît malgré l'expérience immédiate."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit