l'expérience immédiate est-elle source de vérité ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'expérience garantit-elle le caractère scie ... l'expérience nous apprend-elle quelque chose ... >>
Partager

l'expérience immédiate est-elle source de vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'expérience immédiate est-elle source de vérité ?



Publié le : 17/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	l'expérience immédiate est-elle source de vérité 	?
Zoom
  • expérience : En philosophie, l'expérience est une connaissance acquise par le contact direct, par l'action directe d'un sujet sur un objet. Il s'agit donc de données concrètes et sensibles, à partir desquelles il est possible de construire une connaissance du monde. Cependant, si, pour la tradition empiriste, l'expérience est le fondement de toutes nos connaissances, pour les rationalistes, elle est peu fiable, voire mensongère, car donnée par les sens.
  • vérité : La vérité concerne l'ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l'adéquation entre le réel et le discours. Qualité d'une proposition en accord avec son objet. La vérité formelle, en logique, en mathématiques c'est l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. La vérité expérimentale c'est la non-contradiction de mes jugements, l'accord et l'identification de mes énoncés à propos d'un donné matériel. On distinguera soigneusement la réalité qui concerne un objet (ce cahier, cette lampe sont réels) et la vérité qui est une valeur qui concerne un jugement. Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion. La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.

• D’une part, toute expérience implique au moins deux termes : le sujet et l’objet. Comment la relation peut-elle être immédiate, directe ? Si c’était le cas, il n’y aurait qu’un seul terme, car l’immédiat c’est l’identité. Or sujet & objet sont liés dans la même expérience. Si donc l’expérience est véritablement un immédiat, elle disparaît ou s’efface, pour ne laisser qu’un seul terme. Qu’est-ce qui est immédiat dans la perception ? L’objet lui-même ou bien son concept ? Cela fait une 1ère question à examiner de plus près entre sensible & intelligible.


 • D’autre part, toute vérité est le résultat d’un processus. Elle a bien une source, ou plusieurs, mais elle ne se limite pas à commencer, elle doit encore parvenir à son achèvement. La vérité se découvre, elle ne se trouve pas. Elle peut bien surgir, d’une source ou d’une autre, l’intuition ou la pensée, mais s’il n’y a rien pour la recueillir, ni personne, elle reste vaine. De plus, commencer n’est pas l’origine simple ou la source car le fait de commencer reste partiel, il faut une suite, il y aura donc toujours un écart temporel et non l’immédiat.
 N’y a-t-il donc aucune expérience immédiate à la source de la vérité ? Faut-il nécessairement poser un processus temporel plutôt qu’une forme immédiate ?
 


  • I. On remarque en premier que l’immédiat, dans l’expérience sensible, est moins le corps que l’esprit, comme le confirme l’exemple du morceau de cire avec Descartes. L’expérience immédiate est donc bien source de vérité.


  •  II. Mais ce nouvel immédiat, celui de l’esprit, ne laisse jamais l’expérience intacte. En effet, ce n’est pas au sens d’une relation directe avec les choses qu’il y a vérité mais au sens d’une relation qui ne peut se vérifier qu’en esprit.


  • III. On peut ainsi poser, avec Kant, que pour obtenir un immédiat (une synthèse dans l’intuition) il faut disposer de deux sources : la sensibilité qui offre la matière des choses et l’entendement qui en apporte la forme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	l'expérience immédiate est-elle source de vérité 	? Corrigé de 9165 mots (soit 13 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " l'expérience immédiate est-elle source de vérité ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • brlld-238530 (Hors-ligne), le 08/05/2014 à 08H20.
  • Laetitiahpe-236998 (Hors-ligne), le 23/04/2014 à 23H13.
  • guigui971-235703 (Hors-ligne), le 07/04/2014 à 07H00.
  • popo2304-216706 (Hors-ligne), le 05/04/2014 à 05H21.
  • Megan97111-234719 (Hors-ligne), le 27/03/2014 à 27H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    1 - Les sens courants des mots « expérience » et « immédiate » donnent-ils à cette
    phrase une signification acceptable ?
    2 - Quel est le sens savant du mot « immédiate » (c'est-à-dire de « non-médiate ») ?
    3 - Quel sens courant du mot « expérience » faut-il écarter dans cette phrase 1
    4 - L'expérience scientifique est-elle médiate ou immédiate ?
    5 - L'expérience sensible est-elle médiate ou immédiate ?

    L'expérience immédiate, dans ces conditions, n'est pas la source de la vérité, mais le vide de l'âme qui se perd en croyant s'atteindre. Ainsi, quand la conscience, lasse du fardeau de la médiation et des concepts, veut se tourner intégralement vers l'expérience sans nulle médiation, vers ce que Bergson appelait les « données immédiates de la conscience », alors elle parvient à quelque intuition ineffable et peut avoir alors l'illusion qu'elle coïncide profondément avec le courant de la vie et de l'existence, avec le noyau le plus concret de l'être, mais il ne s'agit précisément que d'une illusion. Si l'expérience immédiate semble le chemin le plus sûr vers le vrai, en fait ce que la conscience rencontre alors en sa quête, c'est, non point l'arbre d'or de la vie, mais le néant pur. Non, l'expérience immédiate n'est pas la source jaillissante de la vérité. Le vécu pur, c'est le vide, il ne signifie rien.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'EXPÉRIENCE MÉTAPHYSIQUE "La métaphysique n'a rien de commun avec une généralisation de l'expérience, et néanmoins elle pourrait se définir l'expérience intégrale." Bergson, La Pensée et le mouvant, 1934.

    Ajouté par webmaster

    La thèse selon laquelle la raison ne comporte aucun élément fixe à travers l'histoire et doit changer -non pas de comportement mais de nature, sous l'action de l'expérience; c'est la thèse des «âges de l'Intelligence» de Brunschvicg, qui veut, en somme, que la raison soit soumise à l'expérience (...) et déterminée par -(elle) (...) Si la raison, à l'âge où l'homme, en lutte avec l'entour, jetait les fondements de sa nature, est sortie de l'expérience, elle lui est devenue transcendante... en d'autres termes, l'expérience, dans la mesure où elle est autre chose qu'un constat mais un enrichissement de l'esprit, implique la préexistence de la raison., Julien BENDA, la Trahison des clercs, p. 56.

    Ajouté par webmaster

    L'érudition est bien loin d'être un mal : elle agrandit le champ de l'expérience et l'expérience des hommes et des choses est la base du talent., Max JACOB, Conseils à un jeune poète, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    L'érudition est bien loin d'être un mal; elle agrandit le champ de l'expérience et l'expérience des hommes et des choses est la base du talent., Max JACOB, Conseils à un jeune poète, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    « Grâce à l'imaginaire, l'imagination est essentiellement ouverte, évasive. Elle est dans le psychisme humain l'expérience même de l'ouverture, l'expérience même de la nouveauté. » Bachelard, L'Air et les Songes, 1943.

    Ajouté par webmaster

    Une maxime ou un principe est un jugement dont la vérité est fondée sur le raisonnement ou sur l'expérience (...), CONDILLAC, l'Art d'écrire, II, 9.

    Ajouté par webmaster

    .2 Eh bien maintenant, cette loi d'inertie généralisée a-t-elle été vérifiée par l'expérience et peut-elle l'être? Quand Newton a écrit les -Principes, il regardait bien cette vérité comme acquise et démontrée expérimentalement. Elle l'était à ses yeux, non seulement par l'idole anthropomorphique (...) mais par les travaux de Galilée. Elle l'était aussi par les lois de Képler elles-mêmes; d'après ces lois, en effet, la trajectoire d'une planète est entièrement déterminée par sa position et par sa vitesse initiales; c'est bien là ce qu'exige notre principe d'inertie généralisé., H. POINCARÉ, la Science et l'Hypothèse, p. 116.

    Ajouté par webmaster

    Ivan ne dit pas qu'il n'y a pas de vérité. Il dit que, s'il y a une vérité, elle ne peut qu'être inacceptable. Pourquoi? Parce qu'elle est injuste. La lutte de la justice contre la vérité est ouverte ici pour la première fois; elle n'aura plus de cesse. Ivan, solitaire, donc moraliste, se suffira d'une sorte de donquichottisme métaphysique., CAMUS, l'Homme révolté, II, -in Essais, Pl., p. 466.

    Ajouté par webmaster

    On définit la vérité l'accord de la pensée avec la chose : mais un accord ne peut constituer par lui-même aucune vérité; on suppose, quand on dit cela, que la chose est vraie par elle-même et, par conséquent, d'une vérité autre que celle qu'on définit (...) Il faut donc bien en venir à l'idée d'une vérité intrinsèque, qui porte en elle-même sa raison d'être vraie (...), LACHELIER, -in LALANDE, art. -Objectif, Rem.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    l'expérience immédiate est-elle source de vérité ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo