NoCopy.net

L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suffit-il de savoir pour pouvoir ? La connaissance n'est-elle d'abord qu'un acte ... >>
Partager

L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?
Zoom
  • expérience : En philosophie, l'expérience est une connaissance acquise par le contact direct, par l'action directe d'un sujet sur un objet. Il s'agit donc de données concrètes et sensibles, à partir desquelles il est possible de construire une connaissance du monde. Cependant, si, pour la tradition empiriste, l'expérience est le fondement de toutes nos connaissances, pour les rationalistes, elle est peu fiable, voire mensongère, car donnée par les sens.
  • théorie : Du grec theôria qui signifie procession, spectacle, action d'observer ce spectacle, spéculation. 1- Comme distincte de la pratique : conception rationnelle d'un certain état de faits, d'une activité ou d'une conduite, prenant en considération leur nature essentielle ou leur conformité à un idéal. La théorie pure n'est pas chargée de prendre en compte les applications d'un savoir ou d'un principe, mais elle peut donner naissance à des théories plus spécialement attachées à ces applications et qui trouvent en elle leurs fondements. Il est en général plus pertinent de considérer l'articulation de la théorie et de la pratique que leur coupure. - Spinoza, Traité politique, ch. 1, § 1 à 4. - Leibniz, Nouveaux Essais sur l'entendement humain, livre 4, ch. 6, § 9. - Kant, Théorie et pratique. 2- Du point de vue logique : système hypothético-déductif dans lequel théorèmes et conséquences sont dérivés de prémisses (axiomes, postulats, définitions, hypothèses) d'après des règles strictes et explicites. 3- Comme distincte de l'expérience : construction rationnelle et synthétique permettant de déduire d'un certain nombre de principes des lois qui expriment les propriétés des objets étudiés, ainsi que les relations des phénomènes à leurs causes ou conditions. Système formel pourvu d'une interprétation empirique, et non simple décalque de l'expérience, la théorie d'un ensemble délimité de phénomènes vise à la coordination des lois qui leur sont applicables. Différente d'une doctrine, elle est construite pour être systématiquement mise à l'épreuve, corrigée, complétée. Distincte d'un agrégat d'opinions, elle résulte d'une élaboration méthodique effectuée selon des règles explicites et, dans les sciences exactes, sur la base d'une formalisation mathématique. Sa fécondité est évaluée d'après sa capacité prévisionnelle et explicative. - Bernard, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, 1er partie, ch. 1 / 3e partie, ch. 1, 2e section. - Canguilhem, Leçon sur la méthode. 4- Par appauvrissement : spéculation plus ou moins éloignée des faits.

Toutes nos connaissances proviennent de l'expérience. Puisque toute théorie est une construction échafaudée par la pensée et qu'il n'y a pas de pensée sans une expérience fondatrice, on peut dire que l'expérience prime sur la théorie. En effet, une théorie resterait pure chimère si elle n'était pas fondée sur une expérience capable d'en rendre compte. TOUTEFOIS, comme le pense Kant, si la connaissance débute avec l'expérience cela ne prouve pas qu'elle dévire toute entière de l'expérience. L'expérience ne peut devenir intelligible qu'à la condition d'entrer dans le cadre d'une théorie, laquelle dépend, en dernier ressort, que de l'entendement humain.



 » A l'époque de Popper, on affirmait généralement que ce qui distinguait la science des autres disciplines, c'était le caractère empirique de sa méthode. Autrement dit, en multipliant les observations et les expériences, le savant en tirait, en vertu du fameux principe d'induction, des lois qu'il considérait comme nécessaires et universellement valides. Partant de là, les néopositivistes soutenaient que tout ce qui n'est pas vérifiable est « métaphysique » et doit être éliminé de la science. Or, comme le souligne Popper, l'induction, qui consiste à inférer une règle universelle à partir d'une multitude de cas particuliers et donc des théories à partir d'énoncés singuliers vérifiés par l'expérience, est une démarche logiquement inadmissible : « Peu importe le grand nombre de cygnes blancs que nous puissions avoir observé, il ne justifie pas la conclusion que tous les cygnes sont blancs. » Aussi Popper affirme-t-il qu'aucune théorie n'est jamais vérifiable empiriquement et il distingue trois exigences auxquelles devra satisfaire ce qu'il appelle un « système empirique » ou scientifique : « Il devra, tout d'abord, être synthétique, de manière à pouvoir représenter un monde possible, non contradictoire. En deuxième lieu, il devra satisfaire au critère de démarcation, c'est-à-dire qu'il ne devra pas être métaphysique mais devra représenter un monde de l'expérience possible. En troisième lieu, il devra constituer un  système qui se distingue de quelque autre manière des autres systèmes du même type dans la mesure où il est le seul à représenter notre monde de l'expérience. » La troisième exigence est la plus décisive. Comment, en effet, reconnaître le système qui représente notre monde de l'expérience ? La réponde de Popper est la suivante : par le fait qu'il a été soumis à des tests et qu'il y a résisté.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'expérience est-elle plus importante que la théorie ? Corrigé de 5994 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • Babouchka-225241 (Hors-ligne), le 01/03/2014 à 01H19.
  • crooshe (Hors-ligne), le 11/04/2012 à 11H22.
  • crooshe (Hors-ligne), le 11/04/2012 à 11H19.
  • kkva (Hors-ligne), le 09/05/2011 à 09H22.
  • Romain49999 (Hors-ligne), le 06/05/2011 à 06H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    «Une théorie peut être vérifiée par l'expérience,mais aucun chemin ne mène de l'expérience à la création d'une théorie» Einstein

    Ajouté par webmaster

    « L'accord avec l'expérience est, pour une théorie physique, l'unique criterium de vérité. » Pierre Duhem, La Théorie physique, son objet, sa structure, 1906.

    Ajouté par webmaster

    Les faits sont les matériaux nécessaires; mais c'est leur mise en oeuvre par le raisonnement expérimental, c'est-à-dire la théorie, qui constitue et édifie véritablement la science (...) La théorie n'est que l'idée scientifique contrôlée par l'expérience., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, I.

    Ajouté par webmaster

    L'EXPÉRIENCE MÉTAPHYSIQUE "La métaphysique n'a rien de commun avec une généralisation de l'expérience, et néanmoins elle pourrait se définir l'expérience intégrale." Bergson, La Pensée et le mouvant, 1934.

    Ajouté par webmaster

    « Dans l'échange entre la théorie et l'expérience, c'est toujours la première qui engage le dialogue. C'est elle qui détermine la forme de la question, donc les limites de la réponse. » François Jacob, La Logique du vivant, 1970.

    Ajouté par webmaster

    La thèse selon laquelle la raison ne comporte aucun élément fixe à travers l'histoire et doit changer -non pas de comportement mais de nature, sous l'action de l'expérience; c'est la thèse des «âges de l'Intelligence» de Brunschvicg, qui veut, en somme, que la raison soit soumise à l'expérience (...) et déterminée par -(elle) (...) Si la raison, à l'âge où l'homme, en lutte avec l'entour, jetait les fondements de sa nature, est sortie de l'expérience, elle lui est devenue transcendante... en d'autres termes, l'expérience, dans la mesure où elle est autre chose qu'un constat mais un enrichissement de l'esprit, implique la préexistence de la raison., Julien BENDA, la Trahison des clercs, p. 56.

    Ajouté par webmaster

    Ainsi tous ceux qui ont réduit l'expérience à l'empirisme particulier de chaque praticien, c'est-à-dire à quelques connaissances insuffisantes, obscures, équivoques, séduisantes, dangereuses, n'ont pas compris que la véritable expérience, la seule digne de ce nom, est l'expérience générale qui résulte des découvertes physiques, chimiques, anatomiques et des observations particulières des médecins de tous les temps et de tous les pays; que cette expérience est renfermée dans la théorie (...), Encycl. (DIDEROT), art. -Empirisme.

    Ajouté par webmaster

    L'érudition est bien loin d'être un mal : elle agrandit le champ de l'expérience et l'expérience des hommes et des choses est la base du talent., Max JACOB, Conseils à un jeune poète, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    L'érudition est bien loin d'être un mal; elle agrandit le champ de l'expérience et l'expérience des hommes et des choses est la base du talent., Max JACOB, Conseils à un jeune poète, p. 32.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'expérience est-elle plus importante que la théorie ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo