L'expérience première et la théorie seconde ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il croire que l'histoire a un sens ? L'expérience reste muette sans une théorie or ... >>
Partager

L'expérience première et la théorie seconde ?

Echange

Aperçu du corrigé : L'expérience première et la théorie seconde ?



Publié le : 5/10/2004 -Format: Document en format HTML protégé

L'expérience première et la théorie seconde ?
Zoom
  • expérience : En philosophie, l'expérience est une connaissance acquise par le contact direct, par l'action directe d'un sujet sur un objet. Il s'agit donc de données concrètes et sensibles, à partir desquelles il est possible de construire une connaissance du monde. Cependant, si, pour la tradition empiriste, l'expérience est le fondement de toutes nos connaissances, pour les rationalistes, elle est peu fiable, voire mensongère, car donnée par les sens.
  • théorie : Du grec theôria qui signifie procession, spectacle, action d'observer ce spectacle, spéculation. 1- Comme distincte de la pratique : conception rationnelle d'un certain état de faits, d'une activité ou d'une conduite, prenant en considération leur nature essentielle ou leur conformité à un idéal. La théorie pure n'est pas chargée de prendre en compte les applications d'un savoir ou d'un principe, mais elle peut donner naissance à des théories plus spécialement attachées à ces applications et qui trouvent en elle leurs fondements. Il est en général plus pertinent de considérer l'articulation de la théorie et de la pratique que leur coupure. - Spinoza, Traité politique, ch. 1, § 1 à 4. - Leibniz, Nouveaux Essais sur l'entendement humain, livre 4, ch. 6, § 9. - Kant, Théorie et pratique. 2- Du point de vue logique : système hypothético-déductif dans lequel théorèmes et conséquences sont dérivés de prémisses (axiomes, postulats, définitions, hypothèses) d'après des règles strictes et explicites. 3- Comme distincte de l'expérience : construction rationnelle et synthétique permettant de déduire d'un certain nombre de principes des lois qui expriment les propriétés des objets étudiés, ainsi que les relations des phénomènes à leurs causes ou conditions. Système formel pourvu d'une interprétation empirique, et non simple décalque de l'expérience, la théorie d'un ensemble délimité de phénomènes vise à la coordination des lois qui leur sont applicables. Différente d'une doctrine, elle est construite pour être systématiquement mise à l'épreuve, corrigée, complétée. Distincte d'un agrégat d'opinions, elle résulte d'une élaboration méthodique effectuée selon des règles explicites et, dans les sciences exactes, sur la base d'une formalisation mathématique. Sa fécondité est évaluée d'après sa capacité prévisionnelle et explicative. - Bernard, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, 1er partie, ch. 1 / 3e partie, ch. 1, 2e section. - Canguilhem, Leçon sur la méthode. 4- Par appauvrissement : spéculation plus ou moins éloignée des faits.

En s'intéressant au rapport de la théorie à l'expérience, l'épistémologie contemporaine essaie de délimiter ce qui est scientifique et ce qui ne l'est pas. À rencontre de l'idée traditionnelle qu'une théorie doit être vérifiée pour être vraie, le philosophe Popper affirme qu'une théorie est scientifique quand elle accepte de se soumettre au test expérimental qui rend possible sa réfutation. Il s'agit ainsi non de vérifier la validité d'une théorie, mais de chercher la possibilité de voir l'expérimentation la démentir. La « vérité » scientifique est alors hypothétique et provisoire.



1. Constate un fait. 2. À propos de ce fait, une idée naît dans son esprit. 3. En vue de cette idée, il raisonne, institue une expérience [...]. 4. De cette expérience résultent de nouveaux phénomènes qu'il faut observer et ainsi de suite. »Tout commence donc par une observation et semble s'achever pour mieux recommencer dans une nouvelle observation.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : L'expérience première et la théorie seconde ?
Corrigé de 2801 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'expérience première et la théorie seconde ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

«Une théorie peut être vérifiée par l'expérience,mais aucun chemin ne mène de l'expérience à la création d'une théorie» Einstein

Ajouté par webmaster

« Dans l'échange entre la théorie et l'expérience, c'est toujours la première qui engage le dialogue. C'est elle qui détermine la forme de la question, donc les limites de la réponse. » François Jacob, La Logique du vivant, 1970.

Ajouté par webmaster

« L'accord avec l'expérience est, pour une théorie physique, l'unique criterium de vérité. » Pierre Duhem, La Théorie physique, son objet, sa structure, 1906.

Ajouté par webmaster

Les faits sont les matériaux nécessaires; mais c'est leur mise en oeuvre par le raisonnement expérimental, c'est-à-dire la théorie, qui constitue et édifie véritablement la science (...) La théorie n'est que l'idée scientifique contrôlée par l'expérience., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, I.

Ajouté par webmaster

On peut a priori définir trois étapes dans le processus qui a pu conduire à l'apparition des premiers organismes : -a)la formation sur la terre des constituants chimiques essentiels des êtres vivants, nucléotides et amino-acides (...) La première -(étape) souvent appelée la phase «prébiotique», est assez largement accessible, non seulement à la théorie, mais à l'expérience., Jacques MONOD, le Hasard et la Nécessité, p. 179.

Ajouté par webmaster

-Première partie : Misère de l'homme sans Dieu. -Seconde partie : Félicité de l'homme avec Dieu. Autrement : -Première partie : Que la nature est corrompue (...) -Seconde partie : Qu'il y a un Réparateur, par l'Écriture., PASCAL, Pensées, II, 60.

Ajouté par webmaster

(...) la coutume est une seconde nature, qui détruit la première. Mais qu'est-ce que nature? pourquoi la coutume n'est-elle pas naturelle? J'ai grand'peur que cette nature ne soit elle-même qu'une première coutume, comme la coutume est une seconde nature., PASCAL, Pensées, II, 93.

Ajouté par webmaster

L'oeuvre de la nature, en ce genre s'appelle : aimer à première vue. En amour, la première vue est tout bonnement la seconde vue., BALZAC, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 215.

Ajouté par webmaster

La technique pose aussi à la recherche scientifique des problèmes très importants que celle-ci a grand intérêt à étudier et, si possible, à résoudre et dont la solution permet ensuite à la technique de faire des progrès nouveaux. Ainsi s'établit entre la science pure et la technique un fructueux échange de vues, la première fournissant à la seconde les connaissances dont elle a besoin pour commander à la nature et la seconde offrant à la première des sujets de recherches et des suggestions diverses., L. DE BROGLIE, Physique et Microphysique, p. 237.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

L'expérience première et la théorie seconde ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo