NoCopy.net

Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Devons-nous nous méfier de nos certitudes ? Faut-il être connaisseur pour apprécier une o ... >>


Partager

Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre  ?
Zoom

Une œuvre d’art est le produit de cette activité singulière que l’on nomme l’art, et qui comprend en vérité deux dimensions distinctes. Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art « désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Aujourd’hui, par art nous entendons plutôt une activité créatrice gratuite, mais sérieuse, qui représente dans des œuvres un état de la sensibilité et de la pensée d’une époque, en s’opposant à la fois à la disgrâce qui frappe les activités techniques utilitaires, jugées serviles, et à la futilité des activités ludiques vouées au divertissement. Ni labeur, ni distraction, l’œuvre d’art incarne et suggère un sentiment de la vie.
Expliquer quelque chose revient à rendre raison de ce quelque chose, c'est-à-dire à déterminer la cause d’un effet (cause efficiente) ou la raison de cet effet (cause finale, pensée comme le « ce vers quoi « tend cette chose). L’acte d’expliquer est donc orienté vers une compréhension de ce qui cause une chose, et de la fin vers laquelle elle tend.
Comprendre, c’est identifier non la cause mais l’intention qui détermine la réalisation d’une chose. La compréhension est donc à la recherche du sens de l’action, sens d’une intériorité psychique connue à l’aide de signes perçus de l’extérieur par nos sens. C’est pourquoi elle appelle une herméneutique, c'est-à-dire une science de l’interprétation. La compréhension est donc quelque chose de plus intérieur, de plus subjectif que l’explication, puisqu’elle demande un mouvement par lequel le sujet se  « met à la place « de celui dont il cherche à comprendre l’action. L’explication paraît quant à elle une démarche plus extérieure et plus objective que la compréhension.
La difficulté de ce sujet réside dans la proximité sémantique des deux termes principaux que nous avons à prendre en compte. En effet, comprendre revient souvent à expliquer et l’on n’explique pas quelque chose que l’on n’a pas soi même compris… Mais il semble bien qu’il y a lieu de distinguer entre l’explication et la compréhension d’une œuvre d’art, de même que l’on distingue entre une démarche scientifique et une démarche moins rationnelle et plus intuitive. D’autre part, nous verrons qu’il est possible que l’œuvre d’art demeure pour une part inexplicable et incompréhensible, et que c’est pour autant qu’elle est cela qu’on peut la qualifier d’œuvre d’art.
La question au centre de notre réflexion sera donc de déterminer si l’explication d’une œuvre d’art se confond avec sa compréhension et si l’œuvre d’art n’échappe pas pour une part à ces deux démarches herméneutiques.



Mais il semble que les oeuvres résistent bien à cette tentative. Elles permettent très souvent de nouvelles interprétations, elles nous surprennent, ou bien nous leur donnons un sens complètement différent du créateur, tels les surréalistes s'emparant de l'oeuvre de J. Bosch pour des raisons étrangères à la religion. III - UNE DEMARCHE POSSIBLEA - LA CONNAISSANCE DE L'oeUVRE COMME PRODUIT Expliquer l'oeuvre par son auteur : certains prétendent expliquer la création artistique par les particularités psychologiques du créateur. Ainsi Freud analyse l'oeuvre de L. de Vinci comme l'effet de ses inhibitions sexuelles. Ou bien, pour d'autres, la misanthropie de Cézanne serait la cause de son rejet de la figure dans ses dernières oeuvres. De même, la lutte des intérêts sociaux dans laquelle les artistes prennent place comme les autres expliquerait leur oeuvre. C'est l'idée d'un art engagé, motivé par le désir d'agir sur une situation ou d'exalter les acteurs, de promouvoir des valeurs communes. Telle la liberté guidant le peuple de Delacroix.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre  ? Corrigé de 3091 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pascj (Hors-ligne), le 29/01/2012 é 29H18.
  • bernard7721 (Hors-ligne), le 07/12/2011 é 07H20.
  • zazou42 (Hors-ligne), le 13/02/2011 é 13H14.
  • judas (Hors-ligne), le 07/02/2011 é 07H19.
  • Bouchiat58628 (Hors-ligne), le 20/02/2010 é 20H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Expliquer une oeuvre d'art, est-ce la comprendre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit