LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'extrême droite au delà de nos frontières PIERRE BOUTROUX: SCIENCE ET CULTURE >>


Partager

Exposé sur L'art de se promener , de Karl Gottlob Schelle

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Exposé sur L'art de se promener , de Karl Gottlob Schelle



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 19/8/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Exposé sur L'art de se promener , de Karl Gottlob Schelle
Zoom

Dans les promenades en pleine nature, il y a encore à l'époque de Schelle, des brigands dans les forêts ce qui étaient dangereux pour les promeneurs surtout pour les promeneurs solitaires.
 Mais l'avantage lors de ces promenades c'est que le promeneur est en plein cœur de la nature et peut en apprécier tout le calme qu'il ne peut peut être pas jouir dans des lieux publiques plus animés.(citation p41)
 A l'inverse les promenades dans les lieux publiques sont un besoin essentiel de la vie sociale car dans ces lieux c'est une sorte de retrouvailles entre les différentes classes sociales. il est plus aisée de rencontrer des personnes dans ces lieux publiques qu'en pleine nature qui est un monde plus solitaire. Mais le problème est qu'il faut des lieux aménagés dans les villes pour les promeneurs et que souvent par manque de place il n'y a que peu d'espace adapté.
 Schelle désigne Leipzig comme la ville rassemblant toutes les conditions pour se promener librement dans des lieux publiques.(p 60) 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1777 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Exposé sur L'art de se promener , de Karl Gottlob Schelle" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Cette « aliénation », - pour que notre exposé reste intelligible aux philosophes -, ne peut naturellement être abolie qu'à deux conditions pratiques. Karl Marx et Friedrich Engels, l'Idéologie allemande, traduction française, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Se promener de grand matin, pour qui aime la solitude, équivaut à se promener la nuit, avec la gaîté de la nature de plus., HUGO, les Misérables, IV, III, VIII.

Ajouté par webmaster

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous! [ Fin du "Manifeste du parti communiste" de Karl Marx et Friedrich Engels ] Marx, Karl

Ajouté par webmaster

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous! Fin du "Manifeste du parti communiste" de Karl Marx et Friedrich Engels Marx, Karl

Ajouté par webmaster

Avant-hier, en vous embarquant au port de Côme, n'avez-vous pas envoyé promener l'inspecteur de police qui vous demandait votre passeport? Eh bien! aujourd'hui, il vous empêche de vous promener., STENDHAL, la Chartreuse de Parme, I, V.

Ajouté par webmaster

On entend communément par -obreption (dans les allégations apportées en faveur d'une demande) ce qui est exposé contre la vérité, et par -subreption ce qui est omis de vrai dans l'exposé., DURAND DE MAILLANE, Dict. droit canonique (1787), -in LALANDE, art. -Subreption.

Ajouté par webmaster

« Le recouvrement d'une chose par une représentation ne serait possible que si la chose était, elle aussi, une représentation. Et si la première s'accorde parfaitement à la seconde, elles coïncident. Or, c'est précisément ce que l'on ne veut pas quand on définit la vérité comme l'accord d'une représentation avec quelque chose de réel. » Gottlob Frege, Écrits logiques et philosophiques, 1969 (posth.)

Ajouté par webmaster

« Le recouvrement d'une chose par une représentation ne serait possible que si la chose était, elle aussi, une représentation. Et si la première s'accorde parfaitement à la seconde, elles coïncident. Or, c'est précisément ce que l'on ne veut pas quand on définit la vérité comme l'accord d'une représentation avec quelque chose de réel. » Gottlob Frege, Écrits logiques et philosophiques, 1969 (posth.)

Ajouté par webmaster

MËmËe I. Curie et M. Joliot ont exposé (...) que leurs recherches les avaient amenés à affirmer l'existence des neutrons, dont la conception fut édifiée il y a douze ans par Rutherford., Revue générale des sciences, 15 nov. 1932. (L'exposé de I. Curie et F. Joliot s'intitule : «La projection des noyaux atomiques par un rayonnement très pénétrant. L'existence du neutron»; Hermann, 1932).

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo