NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vous établirez avec précision la manière dont ... La vie est-elle le résultat de forces et de m ... >>


Partager

exposer et discuter les principaux arguments du déterminisme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : exposer et discuter les principaux arguments du déterminisme ?



Publié le : 18/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

exposer et discuter les principaux arguments du 

déterminisme ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
exposer et discuter les principaux arguments du déterminisme ?




INTRODUCTION Le déterminisme est un décalage de modalité qui consiste à réduire à la nécessité a) toutes les formes de l'existence, par exemple les phénomènes physico-chimiques. Il postule donc que ce qui arrive ne pouvait pas ne pas arriver ; c'est ce que Cl. Bernard appelle « croire à la science » b) et même, dans tel système comme le panlogisme Hégélien », qu'on peut appeler un déterminisme de second degré, que le possible (le rationnel) est coextensif au réel, ne le déborde pas comme le croyait par exemple Leibniz c) on ne discutera ici que le déterminisme du premier degré qui met en péril non seulement les idées confuses de hasard et de miracle, mais encore l'hypothèse essentielle de la vie morale : la liberté. I - PHÉNOMÈNES ET NOUMÈNES A) - Un premier argument du déterminisme est qu'il s'applique â tous les phénomènes parce qu'il constitue une exigence à priori de toute expérience. De là: a) l'idée de la conservation de l'énergie qui dans l'application a subi des retouches, mais qui est très antérieure à la fondation expérimentale de la thermodynamique (Joule) b) l'idée plus générale encore, catégorie aux yeux de Kant, de la causalité qui inspirait confusément au « fatalisme », forme ancienne du déterminisme, sa conception d'une prédétermination universelle et domine tout effort de raison, l'analyse psychologique aussi bien que la synthèse scientifique (motivation intégrale des actes ou déterminisme psychologique). B) - Mais on peut inférer précisément de cette constance de l'exigence déterministe a) qu'il n'est qu'une interprétation humaine de la réalité: aussi bien quand nous cherchons à atteindre celle-ci en dépassant l'expérience conditionnée, nous tombons dans des « antinomies » (Kant) dont les dièses affirment et dont les antithèses nient la possibilité de commencements absolus - b) que la liberté reste possible dans l'ordre des noumènes non soumis aux conditions de l'expérience et particulier au morcellement de la succession temporelle c) que le postulat moral est dès lors compatible avec l'hypothèse scientifique. II - PHÉNOMÈNES ET LOIS A) - Mais, rétorque le déterminisme, l'idée de loi repose au contraire sur son postulat même en morale : le sage agirait selon des « représentations de lois » avec la même rigueur que 'la nature physique selon des lois tout court (ex. : déterminisme rationnel des Stoïciens). B) - A moins, répliquent à la suite de Boutroux, un grand nombre de penseurs contemporains, que a) la rigueur abstraite des lois naturelles ne soit obtenue qu'en négligeant certains facteurs et n'ait de valeur pratiquement suffisante qu'entre certaines limites, par exemple de température (loi de Mariotte) b) la nécessité ne présente divers ordres irréductibles si bien que l'approximation deviendrait grossièrement insuffisante pour les phénomènes compliqués de la vie organique et mentale c) inversement la contingence ne se retrouve aux stades très avancés de l'analyse : la physique corpusculaire résout les corps en éléments tels qu'on n'en peut déterminer que la position sans la vitesse ou la vitesse sans la position (de Broglie) ce qui autoriserait une sorte de retour à la théorie décriée du « clinamen » épicurien, compatible seulement avec un « déterminisme statistique ». III - PHÉNOMÈNES ET PHÉNOMÈNES A) - Pourtant, reprend le déterminisme, à l'échelle normale de notre expérience sensible a) les lois dignes de ce nom (ex.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 654 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "exposer et discuter les principaux arguments du déterminisme ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit