NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Tombé-je malade comme une machine tombe en p ... Est-il satisfaisant de définir l'art comme ... >>


Partager

l'expression « contemplation de l'oeuvre d'art » signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : l'expression « contemplation de l'oeuvre d'art » signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique ?



Publi� le : 2/8/2005 -Format: Document en format FLASH prot�g�

	l'expression « contemplation de l'oeuvre d'art » signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique	?
Zoom

L'art devient, dit-on volontiers, objet de consommation. Si résonne encore dans ce terme ce que l'on nomme «contemplation de l'oeuvre d'art «, cette expression signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique, c'est-à-dire que ce plaisir spécifique suppose une totale absence d'activité intellectuelle ? L'expression « contemplation de l'oeuvre d'art « signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique ?
 



Il est rare que l'accès à une oeuvre soit immédiat: lorsque l'esprit a brutalement la révélation d'un style ou d'une oeuvre jusqu'alors méconnu, on constate qu'il était déjà imprégné de culture artistique le préparant à accepter un tel inédit (les cubistes et l'art « nègre «). Mais l'esprit non cultivé rejettera plus volontiers l'oeuvre en la trouvant choquante (la réaction des contemporains des cubistes au même art « nègre «).

- Ainsi, même si l'on devait constater que le temps de la contemplation est passif, il faudrait souligner combien cette passivité résulte d'un travail antérieur.

II. COMMENT ET QUE CONTEMPLE-T-ON ?

- Pour savoir si la contemplation est en elle-même passive ou non, il faut l'analyser précisément. Que vise-t-elle et comment (dans quelles conditions) a-t-elle lieu?

- S'il y avait passivité, cela signifierait que l'oeuvre d'art vient combler simplement une attente préétablie - c'est-à-dire qu'elle n'apporte rien d'imprévu. Or l'oeuvre véritable propose au contraire - à la sensibilité et peut-être complémentairement à l'esprit - un dispositif qui, n'étant pas en permanence présent dans le quotidien, s'affirme comme singulier. En quoi réside cette singularité?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : Corrig� de 2039 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrig� du sujet " l'expression « contemplation de l'oeuvre d'art » signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouv�

Cacher les ressources gratuites

Probl�matique

L'art devient, dit-on volontiers, objet de consommation. Si résonne encore dans ce terme ce que l'on nomme «contemplation de l'oeuvre d'art », cette expression signifie-t-elle que nous soyons passifs dans le plaisir esthétique, c'est-à-dire que ce plaisir spécifique suppose une totale absence d'activité intellectuelle?

Plan d�taill�

Textes / Ouvrages de r�f�rence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource pr�c�denteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit