LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La liberté se définit-elle comme un pouvoir d ... N'est-on moral que par intérêt ? >>


Partager

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?



Publi� le : 19/8/2004 -Format: Document en format FLASH prot�g�

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?
Zoom

Qu'est-ce qu'être libre ? Doit-on pour le définir se fier à ses sentiments et impressions, qui invitent à admettre que la liberté consiste à faire ce que l'on veut quand et comme on veut, sans jamais se préoccuper de ce que l'on devrait faire ? Faut-il au contraire admettre que la vraie liberté ne se conçoit que dans un cadre collectif, qui fait immédiatement surgir un certain nombre de règles et de devoirs, nous autorisant certains comportements mais nous en interdisant d'autres ? Dans ce cas, comment concilier liberté et devoir, ou comment comprendre la nécessité de leur coexistence ? Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté, ou au contraire l'accomplir ?



L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut appliquer cette idée au peuple. Un peuple libre est celui qui se donne à lui-même ses propres lois, ce qui définit la démocratie. Cette liberté n'est plus abstraite, et il apparaît que le devoir d'obéissance à la loi collective, loin de lui être contraire, constitue en fait sa condition de possibilité. L'homme n'est libre qu'en obéissant à la loi pour remplir les devoirs que le corps social lui impose : cela doit s'entendre, non plus pour un individu solitaire (qui peut, à la rigueur, vivre sans lois ni devoirs), mais pour une collectivité humaine - en dehors de quoi il n'y a guère, en effet, d'être humain. Faire son devoir, dans cette optique, c'est respecter ce qu'a décidé le versant social de la volonté (par où chacun participe à la « volonté générale «), et cela confirme que chacun doit semblablement la respecter, parce que ce n'est que de cette façon qu'est possible une liberté commune ou partagée. Pour obtenir la suite et la fin de ce devoir un second et dernier code PassUp vous est demandé. CITATIONS: « Le devoir est la nécessité d'accomplir une action par respect pour la loi.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : Corrig� de 4488 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrig� du sujet "Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrig� consult� par :
  • theryanb14-272946 (Hors-ligne), le 24/02/2016 � 24H16.
  • Ronan-238789 (Hors-ligne), le 11/05/2014 � 11H13.
  • leocamp-237403 (Hors-ligne), le 27/04/2014 � 27H18.
  • claire50140-215773 (Hors-ligne), le 14/10/2013 � 14H19.
  • lolo1105-214388 (Hors-ligne), le 05/10/2013 � 05H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Probl�matique

    Plan d�taill�

    Textes / Ouvrages de r�f�rence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource pr�c�denteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit