LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La liberté se définit-elle comme un pouvoir d ... La religion et la morale ont-elles la même fi ... >>


Partager

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?
Zoom

- L'opposition apparente entre liberté et devoir est banale : raison de plus pour éviter la banalité dans la copie, en prenant « devoir « au sens fort : il ne s'agit pas du devoir scolaire, ni des règles de la vie en commun (politesse, savoir-vivre).
- De même, ne pas s'en tenir à une conception « faible « de la liberté comme capacité à faire ce que l'on veut ou croit vouloir sans se soucier des autres (simple fantasme d'indépendance).
- Au minimum, on distinguera le devoir social (juridique, politique) du devoir moral, et on les abordera séparément (mais il n'y a pas d'ordre imposé), pour montrer que le respect des devoirs sociaux et des devoirs moraux constitue les conditions de possibilité d'une liberté authentique.

 



S'affranchir de la pression de toute loi pour ne suivre que l'anarchie des penchants et des désirs, c'est le vrai bonheur, qui coïncide avec la vraie liberté. L'homme libre se veut amoral : refusant de se soumettre à la contrainte du devoir, mais aussi refusant de voir en lui-même l'origine de la loi morale, il ne reconnaît comme s'appliquant à lui que la loi du bonheur maximum. La plus grande liberté, semble-t-il, est finalement la licence du tyran qui assouvit toutes ses passions contre tous les autres, s'assurant l'impunité totale que lui offre aux yeux de la justice et de la morale, selon Platon, l'anneau de Gygès qui rendait invisible.   [Le devoir est la condition de possibilité de la liberté. Respecter son devoir, c'est se respecter soi-même et respecter autrui. Le devoir est nécessaire à la survie de l'humanité.] J'accomplis librement mon devoir C'est une tentative au plus haut point condamnable que de vouloir tirer de ce qui se fait les lois de ce que je dois faire ou de vouloir les y réduire«, dit Kant dans Critique de la raison pure. La pression sociale ne saurait en aucun cas me dicter mon devoir. Je trouve celui-ci plutôt à l'intérieur de moi-même, librement, comme impératif catégorique, comme loi universelle de la raison. Kant a souligné l'importance de l'autonomie morale : je suis soumis à une loi dont je suis moi-même le législateur et tous les hommes, sujets raisonnables, se trouvent soumis à la même loi.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5057 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • BBBBBBB-280710 (Hors-ligne), le 02/11/2016 é 02H18.
  • juIie-264096 (Hors-ligne), le 21/02/2016 é 21H10.
  • vicouille-252148 (Hors-ligne), le 03/02/2016 é 03H10.
  • Hangrid-265354 (Hors-ligne), le 03/11/2015 é 03H18.
  • samy93320-255621 (Hors-ligne), le 01/03/2015 é 01H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit