NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quoi le langage est-il spécifiquement huma ... «La mort n'est rien pour nous.» Qu'en penser ... >>


Partager

Le fait de parler la même langue institue-t-il entre les hommes des liens privilégiés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le fait de parler la même langue institue-t-il entre les hommes des liens privilégiés ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le fait de parler la même langue institue-t-il entre les hommes des liens privilégiés ?
Zoom

Ainsi " parler la même langue " est-il un " fait " parce que l'appartenance de la parole du locuteur à tel système langagier est contingente (non la parole, mais le fait de parler telle ou telle langue), et que, de plus, la langue est elle-même fondée en l'arbitraire d'une convention par tous adoptée et reconnue (les règles formelles définissent la possibilité de la (prise de) parole). Dès lors comment un lien doublement fondé sur le non-nécessaire (la contingence de la possibilité de l'acte langagier, c'est-à-dire de la parole, soumis au respect des règles arbitraires de la langue particulière) pourrait-il être considérer comme " privilégié " ? Cependant, il est à souligner que la contingence de l'appartenance de la parole à telle langue soit reste implicite (rarement je ne me demande pour quelle raison parlé-je français, du moins lorsqu'en acte je le parle), voire ainsi considéré comme un fait sans raison (et presque nécessaire), soit procède d'un choix délibéré (lors de l'apprentissage d'une langue, par exemple) est renie ainsi la dimension de contingence du fait de langage - ceci ne faisant que remarquer le caractère fondamentalement institutionnalisé de tout langage, autrement dit son origine en un code constitué de règles auxquelles adhère (volontairement ou inconsciemment) l'usager de la langue, celui qui fait acte de parole. En conséquence, en tant que reconnaissance et partage de règle (assurant incidemment la communication) le langage doit être compris comme le fondement de la possibilité de tout lien. Ainsi n'institue-t-il pas des liens privilégiés entre les hommes qui en partagent la pratique ou l'usage, mais, bien plus, il constitue la condition de possibilité même de l'élaboration de quelque lien que ce soit.   II. Structure de l'esprit et possibilité du langage : le lien primordial   Le langage défini comme institution (parce que reposant sur la reconnaissance de règles arbitraires) au principe de la possibilité de toute relation est alors considéré comme structure transcendantale, autrement dit comme possibilité de se rapporter à quoi que ce soit d'extérieur au sujet pensant (tant le monde qu'autrui). Ainsi en est-il de la conception du langage avec le Tournant linguistique (Frege - Russell - Wittgenstein) qui est la condition d'accès (cognitif ou non) à toutes choses, et dont la communication n'est qu'un avatar, ne détenant en ce sens aucune dignité particulière. Mais si, dans une telle conception de la fonction du langage, la communication ne bénéficie pas de statut distinct, il n'est reste pas moins que par le langage s'élabore un réseau de signifiance qui alors structure le monde en le rendant compréhensible, en lui donnant sens (Heidegger). Donc, malgré le rôle mineur de la communication comme effet du partage de la langue, le lien privilégié engendré par la structure même du langage partagé est la communauté mondaine, la communauté d'un réseau de sens assuré par le langage.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1065 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le fait de parler la même langue institue-t-il entre les hommes des liens privilégiés ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • LeluDeLyon (Hors-ligne), le 14/02/2011 é 14H17.
  • armo (Hors-ligne), le 09/02/2011 é 09H16.
  • Ariane59473 (Hors-ligne), le 31/01/2011 é 31H13.
  • amiku (Hors-ligne), le 04/01/2011 é 04H15.
  • aplusk888 (Hors-ligne), le 10/12/2010 é 10H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit