Faut-il accorder de l'importance à la culture ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Echange-t-on que par intérêt ? L'homme s'habitue-t-il à tout ? >>
Partager

Faut-il accorder de l'importance à la culture ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet " Faut-il accorder de l'importance à la culture ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

III. Troisième partie : P ar conséquent, si les mots, peuvent trahir notre pensée à travers des lapsus inconscients, alors il faudrait nécessairement leur donner de l'importance, car leur signification serait donc bien plus profonde qu'on ne pourrait le croire. Ainsi, comprendre les mots serait en fait un art, un art d'interpréter tout dans un second sens, bien plus profond que la signification première qui nous apparaît. Les mots deviendraient donc le chemin par lequel on peut arriver à l'inconscient, le chemin par lequel d'autres choses se dévoilent. De plus, aucun mot n'est choisi au hasard, et il reflète clairement un état d'esprit, ou une pensée. Il n'existe donc pas de mots erronés, c'est-à-dire que souvent lors d'une dispute, l'on en vient à dire des mots que l'on regrette, et pour s'excuser on prend le prétexte de la colère, ou d'une folie passagère, qui nous ferait des choses que l'on ne pense pas.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.1 Et comme l'importance se gonfle de tout ce que les circonstances lui apportent, et fait jabot de tout, il faut dire que l'importance rend sot., ALAIN, Mars..., les Passions et la Sagesse, Pl., p. 600.

Ajouté par webmaster

Il ne faut accorder aux sens quand on veut leur refuser quelque chose. Les Confessions (1782) Rousseau, Jean-Jacques

Ajouté par webmaster

(...) Il ne faut rien accorder aux sens quand on veut leur refuser quelque chose., ROUSSEAU, Julie ou la Nouvelle Héloïse, III, 18.

Ajouté par webmaster

(...) ne craignez point de lui paraître trop favorable; il faut tout promettre pour ne rien accorder., A.-R. LESAGE, le Diable boiteux, XV.

Ajouté par webmaster

Le foie embryonnaire explanté en culture organotypique élabore du glycogène pendant les premiers jours de la culture, quel que soit l'âge de l'embryon donneur., Michel SIGOT, la Culture d'organes, p. 56.

Ajouté par webmaster

L'idéologie de la culture, ou culturalisme, étaye la thèse branlante de la cohérence et de l'unicité de «la» culture. Thèse officielle. Alors que de toute évidence la culture se pulvérise. Il n'y a depuis longtemps que des sub-cultures, d'origines diverses : campagne et vie rurale, vie urbaine, aristocratie, prolétariat, bourgeoisie, pays et secteurs dits «sous-développés», culture de masse, etc. (...), Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 184.

Ajouté par webmaster

Dans la -petite culture, le personnel de la ferme se compose exclusivement du cultivateur et de sa famille; la -moyenne culture est celle dans laquelle les travaux exigent quelques ouvriers auxiliaires; la -grande culture occupe un personnel nombreux, à raison de l'étendue de l'exploitation. On dit : -pays de petite culture ou -pays de grande culture, pour désigner les régions dans lesquelles l'une ou l'autre de ces situations domine. Ces expressions sont d'une très grande élasticité; mais généralement, et à part quelques exceptions, en France, la petite culture ne dépasse pas 10 hectares, la moyenne culture atteint 50 à 60 hectares, et on considère comme de la grande culture les exploitations qui sont plus vastes., Omnium agricole, p. 281.

Ajouté par webmaster

à côté des substances favorisant la culture, il faut mentionner les substances inhibitrices qui en retardent ou en arrêtent le développement. Parmi elles se trouvent principalement les substances de déchet qui se produisent du fait même de la vie cellulaire, substances de dégradation produites par ce qu'il est convenu d'appeler le catabolisme., Jean VERNE et Simone HÉBERT, la Culture de tissus, p. 14.

Ajouté par webmaster

« La culture se définit essentiellement par ce qui est partagé et transmis... La culture c'est ce que nous avons en commun avec d'autres. Toute la question est de savoir si cette culture sera la communication de tous ou la complicité de quelques-uns. » (CLAUDE ROY, La main heureuse.)

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Faut-il accorder de l'importance à la culture ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo