Faut-il aimer pour respecter ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il un droit au travail ? Faire son devoir, est-ce renoncer au bonheur ... >>


Partager

Faut-il aimer pour respecter ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il aimer pour respecter ?



Publié le : 1/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il aimer pour respecter ?
Zoom

  • Reformulations immédiates de la question :

Est-il nécessaire d'aimer pour respecter ?

Est-ce qu'il n'y a que ceux qui aiment une personne ou une chose qui les respectent ?

  • Définitions des termes :

Faut-il : Est-il nécessaire de, est-ce à condition de.

Aimer : Relatif à une personne, l'amour est un sentiment ou une passion qui consiste à avoir de l'affection pour elle, affection qui peut aller de la sympathie à la passion amoureuse. Relatif à des choses (aimer le thé à la menthe, Paris ou la nature) ou à des activités (aimer danser, la lecture ou guerroyer), l'amour consiste à avoir du goût pour elles, à prendre du plaisir soit à leur existence, soit à leur consommation, soit à leur pratique et à avoir pour elles, par rapport aux autres, une nette préférence.

L'amour qui porte sur un objet (personne ou chose), par opposition à l'amour d'une activité, peut s'accompagner de diverses attitudes : pure contemplation de l'objet aimé, désir de possession ou de consommation de cet objet, action en vue de faire le bien de ce qu'on aime parce qu'on l'aime.

Respecter : Au sens fort, respecter quelqu'un, c'est le révérer, l'honorer. D'une manière générale, respecter une chose, c'est la conserver telle qu'elle est, et pour une personne, ne pas lui porter atteinte. Dans tous les cas, il est du aux êtres et aux choses en tant qu'ils le méritent par leur valeur ou leur dignité (par opposition à leur prix ou leur intérêt).

Le contraire du respect, c'est la destruction et la violence.

  • Reformulations élaborées de la question :

Est-il nécessaire d'avoir de l'affection pour une personne ou du goût pour une activité ou une chose pour ne pas leur porter atteinte, ne pas les détruire ?

Est-ce à condition d'avoir de l'affection pour une personne qu'on ne lui portera pas atteinte ?

Est-ce parce qu'on a du plaisir à contempler une chose qu'on ne la détruira pas, qu'on la conservera en l'état ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il aimer pour respecter ? Corrigé de 3063 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il aimer pour respecter ?" a obtenu la note de :

5.4 / 10

Corrigé consulté par :
  • Alyssaphiilo (Hors-ligne), le 21/12/2011 é 21H18.
  • wissam (Hors-ligne), le 29/11/2011 é 29H21.
  • chachatte (Hors-ligne), le 06/03/2011 é 06H18.
  • Quentin 198 (Hors-ligne), le 06/03/2011 é 06H16.
  • drewblue (Hors-ligne), le 01/01/2011 é 01H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faut-il aimer pour respecter ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit