Faut-il craindre les passions ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il le produit de son histoire ? Est-ce dans la nature qu'il faut chercher la ... >>


Partager

Faut-il craindre les passions ?

Echange

Aperçu du corrigé : Faut-il craindre les passions ?



Publié le : 1/9/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Faut-il craindre les passions ?
Zoom


Quel est l’effet des passions ? Une passion, par définition, est susceptible d’accaparer totalement un homme, d’anéantir son pouvoir de raisonner. Alors il faut redouter d’être ainsi accaparé, et cela est fondé par un souci de voir ses conduites réglées par la seule raison. Pourtant, une vie sans passion est-elle concevable ? Est-ce simplement une vie, que de réprimer toute passion ? Il y a une hésitation permanente entre une crainte des passions et un refus de les annihiler totalement. Comment résoudre cette hésitation ?
Il faut peut-être chercher un moyen de maîtriser les passions sans les refuser totalement, et considérer que la crainte des passions et leur refus, comme la soumission totale à elles, sont deux voies extrêmes entre lesquelles il faut trouver un juste milieu.



Ce n'est pas comme devant la tombe des êtres qui nous furent chers, un deuil qui s'attarde aux pertes personnelles et à la caducité des fins particulières: c'est le deuil désintéressé d'une vie humaine brillante et civilisée. « L'histoire apparaît comme cette « vallée des ossements « où nous voyons les réalisations «les plus grandes et les plus élevées rabougries et détruites par les passions humaines «, «l'autel sur lequel ont été sacrifiés le bonheur des peuples, la sagesse des Etats et la vertu des individus «. Elle nous montre les hommes livrés à la frénésie des passions, poursuivant de m...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Faut-il craindre les passions ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

 

Une passion, au sens courant, c'est un engouement immense et exclusif pour quelque chose ou quelqu'un. Au sens philosophique, le mot « passion » découle du latin « patior » qui veut dire à la fois subir et souffrir : les passions sont des choses par lesquelles nous sommes affectés sans avoir d'emblée de prise sur elles, elles impliquent l'idée d'une certaine passivité (la racine étymologique de « passion » et de « passivité » est la même), d'une certaine impuissance de soi sur soi. C'est ainsi que la notion courante que nous avons de la passion peut contenir cette dimension péjorative de dépossession de soi. Mais il faut aussi envisager une efficace positive de la passion, un pouvoir de stimulation.

Il s'agit ici de définir le rapport que nous devons avoir avec les passions. « Il faut » renvoie à un devoir, que ce devoir appartienne au domaine du fait ou au domaine du droit. (et alors il faudra envisager notre rapport aux passions dans un cadre individuel aussi bien que dans un cadre communautaire). Plus précisément, il s'agit de décider si ce rapport doit être ou non un rapport de crainte. Craindre, c'est avoir peur de, redouter, et par conséquent se tenir à distance sans forcément chercher à bien connaître l'objet de notre crainte. Cette attitude est-elle pertinente à l'égard des passions ?

Quel est l'effet des passions ? Une passion, par définition, est susceptible d'accaparer totalement un homme, d'anéantir son pouvoir de raisonner. Alors il faut redouter d'être ainsi accaparé, et cela est fondé par un souci de voir ses conduites réglées par la seule raison. Pourtant, une vie sans passion est-elle concevable ? Est-ce simplement une vie, que de réprimer toute passion ? Il y a une hésitation permanente entre une crainte des passions et un refus de les annihiler totalement. Comment résoudre cette hésitation ?

Il faut peut-être chercher un moyen de maîtriser les passions sans les refuser totalement, et considérer que la crainte des passions et leur refus, comme la soumission totale à elles, sont deux voies extrêmes entre lesquelles il faut trouver un juste milieu.

Plan détaillé

Quel est l’effet des passions ? Une passion, par définition, est susceptible d’accaparer totalement un homme, d’anéantir son pouvoir de raisonner. Alors il faut redouter d’être ainsi accaparé, et cela est fondé par un souci de voir ses conduites réglées par la seule raison. Pourtant, une vie sans passion est-elle concevable ? Est-ce simplement une vie, que de réprimer toute passion ? Il y a une hésitation permanente entre une crainte des passions et un refus de les annihiler totalement. Comment résoudre cette hésitation ?
Il faut peut-être chercher un moyen de maîtriser les passions sans les refuser totalement, et considérer que la crainte des passions et leur refus, comme la soumission totale à elles, sont deux voies extrêmes entre lesquelles il faut trouver un juste milieu.

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Faut-il craindre les passions ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit