NoCopy.net

faut-il craindre la technique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ANNULATION - Dictionnaire Littré. Thérèse Raquin - Fiche de lecture >>


Partager

faut-il craindre la technique ?

Philosophie

Aperéu du corrigé : faut-il craindre la technique ?



document rémunéré

Document transmis par : bouli-225028


Publié le : 22/12/2013 -Format: Document en format FLASH protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
faut-il craindre la technique ?
Zoom

Faut-il craindre la technique ? DM1


Une définition s'impose, « faut-il » implique une nécessité, et est à la troisième personne du singulier, c'est-à-dire à une consonance impersonnel, universel. « Craindre » invoque l'idée de peur à l'égard d'un objet, comme si elle était indépendante de notre volonté. La « technique » est un mot dérivé du grec, « technê », qui est d'abord synonyme d'art, au sens de savoir-faire. La technique vise toujours l'efficacité, elle est élaborée pour atteindre un but (Scopos) précis et prédéterminé. Selon le sens commun, la technique nous permet au quotidien de mieux vivre, d'être libre, mais il s'agira de comprendre au fil de notre raisonnement en quoi la technique créer un lien de dépendance.

Nous devrons alors examiner la possibilité que la technique en soi est positive, mais qu'une ambivalence du progrès technique perturbe cette fin positive, alors, peut-être comprendrons-nous quel est le véritable pouvoir de l'homme, son éthique.

La technique en soi est positive. L'homme ne doit pas craindre la technique, car elle lui permet de sans cesse renouveler ces aptitudes pour diminuer les contraintes naturelles. Grâce à la technique, l'homme a pu se protéger contre une nature hostile. C'est tout d'abord dans un but primaire et vital que l'homme a élaboré la technique. Le mythe de Prométhée explique en fiction la faiblesse physique des hommes. Car l'homme, tel que rapporté par Platon dans Le Protagoras, fût le seul être mortel oublié au cours de la distribution des qualités aux vivants. D'après ce mythe, l'homme est donc à l'état naturel un être démuni (nu, sans chaussures, sans couvertures et sans armes). Le nom Prométhée signifie : "celui qui pense avant". Celui-ci, symbolise la rupture avec l'ordre naturel, c'est la "culture" qui nie et qui dérègle la nature. C'est donc lui qui apporte la technique (le feu et les arts), en la volant aux dieux et en la donnant aux hommes pour qu'ils puissent s'adapter et survivre dans le monde en développant leurs compétences. L'homme, par la technique, peut donc appréhender et concevoir un outil. Puis cet outil servira à le nourrir, l'abriter, le vêtir, etc. L'homme a su mettre à profit sa morphologie (ses mains, premier outil : l'opposition nette du pouce et des autres doigts permettent d'avoir une prise sur les objets). Les mains de l'homme deviennent successivement « griffes, serre, corne ou lance, ou épée, ou toute arme ou outil » (Aristote, Traité Des Parties des animaux). C'est son ingéniosité (représentation technique, choix des matériaux, élaboration de l'outil) qui fait de lui un &...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : faut-il craindre la technique ? Corrigé de 2162 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "faut-il craindre la technique ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

faut-il craindre la technique ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit