NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pour quelles raisons les besoins et les désir ... Pour quelles raisons paraît-il sage de s'en t ... >>


Partager

Faut-il établir une hiérarchie entre les désirs ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : Faut-il établir une hiérarchie entre les désirs ?



Publi� le : 14/2/2004 -Format: Document en format FLASH prot�g�

Le désir a longtemps été considéré négativement par la philosophie, notamment par les philosophes antiques. Les pythagoriciens y voyaient l’expression de l’attachement au sensible, faisant du corps un tombeau. En effet, l’équivalent du mot désir en latin est libido qui peut être l’énergie vitale mais qui est aussi marqué négativement comme le montre l’adjectif « libidineux « qui caractérise un homme qui n’est attaché qu’à la chair. Le désir est manque d’un objet que l’on sait ou que l’on imagine être source de satisfaction. Pour cela, tous les désirs se ressemblent et procèdent de la même manière. Pourtant, la valeur d’un désir ne dépend-il pas de l’objet désiré ? N’y-a-t-il pas de différence entre le désir de bien et le désir de nuire à quelqu’un ? Comment faire pour ne désirer que des choses bonnes ?



L'agréable n'est pas forcément bon ; il y a des plaisirs bons et des plaisirs mauvais. N'est souhaitable que la satisfaction de certains désirs.Plus précisément, souhaiter satisfaire certains désirs, nos passions par exemple, c'est ignorer qu'une telle satisfaction est impossible. Il y a des désirs sans limites, insatiables, qu'on ne peut pas plus contenter qu'on ne peut « remplir des tonneaux percés avec un crible troué de même» (ibid., p. 237). Celui qui ne renonce pas au désir de satisfaire tous ses désirs, loin d'être heureux, est un insensé perpétuellement tourmenté, qui mène «une existence inassouvie et sans frein ».A une telle existence, Socrate préfère «une vie réglée, contente et satisfaite de ce que chaque jour lui apporte ».La nécessité de limiter ses désirsSocrate esquisse là un idéal moral classique, que l'on retrouve dans toute l'histoire de la pensée occidentale. Le bonheur est bien le fruit d'une satisfaction des désirs ; mais pour y parvenir, le Sage sait qu'il est plus sûr de limiter ses désirs, puisque plusieurs sont nuisibles ou source d'inquiétude.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : Corrig� de 3615 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrig� du sujet "Faut-il établir une hiérarchie entre les désirs ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrig� consult� par :
  • Thomas56018 (Hors-ligne), le 31/01/2010 � 31H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Probl�matique

    Plan d�taill�

    Textes / Ouvrages de r�f�rence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource pr�c�denteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit