NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Malmener la langue, est-ce malmener la pensée ... Le langage logico-mathématique est-il encore ... >>


Partager

Faut-il éviter les querelles de mots ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il éviter les querelles de mots ?



Publié le : 7/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il éviter les querelles de mots ?
Zoom

Il peut arriver que deux personnes se querellent en raison d'un mot mal compris ou d'une expression interprétée de travers. Une fois réconciliées, elles affirmeront volontiers que ça n'en valait pas la peine. Est-ce si sûr?
 



[Le langage est un instrument dangereux, car les mots désignent des choses différentes selon les individus; ils peuvent donc porter à confusion et être à l'origine de disputes et de querelles.]

Les mots nous trompent Nous avons parlé durant une bonne heure, puis nous avons fini par nous fâcher, uniquement parce que nous n'avons pas trouvé les mots justes pour nous comprendre. Dès Platon, l'examen du langage se transforme en méfiance. Car le langage est du domaine de l'opinion, il n'est pas une science exacte, il n'est pas le reflet de la vérité. Du point de vue philosophique, il faut s'interroger sur la valeur de l'instrument que nous utilisons. Les mots peuvent ne pas dire les choses que l'on voulait dire. Le langage, c'est à la fois un instrument indispensable et un instrument dangereux, car il n'est pas clair. C'est pour cette raison qu'il faut éviter de se disputer pour des mots, des malentendus, des lapsus ou des quiproquos qui ne recouvrent rien de réel. Relisons Montaigne, car il a tout dit : que le langage ne compte pas, et qu'il n'est rien qui compte davantage. Si, d'une de ces affirmations à l'autre, il y a simplement contradiction nous pouvons passer & n'en retenir aucune.


  • I. Raisons des querelles
  • II. Leurs enjeux implicites

 

  • III. Les mots ou la violence?

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4714 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il éviter les querelles de mots ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • dreamtiz (Hors-ligne), le 20/05/2011 é 20H09.
  • Tanguy44704 (Hors-ligne), le 17/01/2010 é 17H20.
  • Mathieu41475 (Hors-ligne), le 21/10/2009 é 21H18.
  • Jamila38853 (Hors-ligne), le 06/10/2009 é 06H22.
  • Alex38774 (Hors-ligne), le 06/10/2009 é 06H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit