LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il se méfier de la multiplicité des inte ... Peut-on interpréter ce que l'on n'a pas déjà ... >>


Partager

Faut-il favoriser la liberté de l'interprétation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il favoriser la liberté de l'interprétation ?



Publié le : 26/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il favoriser la liberté de l'interprétation ?
Zoom

Une telle question heurte plus ou moins l’élève ou l’étudiant qui, soumis à une longue pratique pédagogique, a appris depuis longtemps que la liberté de l’interprétation ne lui était pas laissée. En principe, il y a une multitude d’interprétations (c’est ce qu’enseigne la classe de lettres par exemple), dans les faits il n’en demeure qu’une bonne et recevable qui se confond avec la parole du maître.



Comme les lapsi et autres actes manqués, ils prennent forme à l'occasion d'un relâchement de la vigilance de la conscience. L'inconscient renferme des pensées refoulées que la conscience ne peut, pour des raisons essentiellement morales, regarder en face, celles-ci saisiront toute occasion de refaire surface sous une forme détournée, masquée. L'analyse de Freud repose sur la différence entre le " contenu manifeste du rêve " et ses " idées latentes ", d'où le rêve tire son sens véritable. « Le " contenu manifeste " du rêve peut donc être considéré comme la réalisation déguisée de désirs refoulés. » S. Freud, Cinq leçons sur la psychanalyse. L'inconscient se sert d'un langage symbolique pour révéler les désirs dont il est fait et qui cherchent à se satisfaire. L'interprète doit donc convertir le langage ambigu, incohérent, chaotique du rêve en un langage qui révèle une aspiration insatisfaite du sujet conscient. Le point de vue de Freud sur l'interprétation des rêves nous apprend  d'abord que le langage que l'on traite le plus souvent comme mode d'énonciation premier est en réalité déjà une énonciation seconde. Rousseau remarque : « Comme les premiers motifs qui firent parler l'homme furent des passions, ses premières expressions furent des tropes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2093 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il favoriser la liberté de l'interprétation ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • sixtb16-277725 (Hors-ligne), le 22/05/2016 é 22H16.
  • lea2108-277267 (Hors-ligne), le 11/05/2016 é 11H11.
  • tinkeerbell (Hors-ligne), le 08/01/2012 é 08H21.
  • camillesagnet (Hors-ligne), le 08/01/2012 é 08H16.
  • Mike1322 (Hors-ligne), le 29/12/2011 é 29H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit