NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme peut-il être maître de son destin ? Les objets mathématiques sont-ils réels ? >>


Partager

Faut-il se méfier de l'écriture ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il se méfier de l'écriture ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il se méfier de l'écriture ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faut-il se méfier de l'écriture ?




Il interpelle intellectuellement le savoir de ceux qui sont autorisés à lui parler. C'est qu'il y a sans doute un rapport entre la parole vivante et le sacré, duquel est à exclure le profane qui doit rester hors du temple. De même peut-on distinguer, et justement chez Platon, un enseignement théorique adressé à tous, et un enseignement ésotérique, qui ne concerne que quelques uns. Le lieu de la parole vivante est un lieu polémique où des thèses sont à soutenir. La force de la parole vivante tient à la fois à la justice de la thèse soutenue (Socrate) ou à l'habileté avec laquelle elle est défendue (les sophistes). Le discours écrit est comme un enfant qui « a toujours besoin du secours de son père ». * Le discours vivant et animé est le discours « de celui qui sait » Le « discours vivant et animé » est celui qui, selon Socrate, « s'écrit avec la science », ou encore c'est le discours, selon Phèdre, « de celui qui sait ». C'est ce savoir, cette science qui animent le discours parlé, lui donnent un souffle, une vie. Le discours écrit est coupé de cette vie, il a perdu l'impulsion que donne tout savoir authentique. On peut le copier et le recopier à loisir, il n'est qu'une image, copie pâle et fixe, loin de la réalité de la science, familière des Idées ■ C'est dans cette ligne qu'on trouve également chez Rousseau une critique de l'écriture : « Les langues sont faites pour être parlées, l'écriture ne sert que de supplément à la parole.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2297 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il se méfier de l'écriture ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit