LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que vaut l'irrationnel ? Pourquoi vouloir la vérité ? >>


Partager

Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ?



Publié le : 9/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ?




Ainsi, les vérité: scientifiques d'aujourd'hui déclassent ou refondent celles d'hier et seront les «erreurs» de demain : on sait que les théories d'Einstein n'ont pas réfuté la physique de Newton, mais, pour une part l'ont complétée, pour une autre, l'ont rectifiée et relativisée (les lois de Newton, sont toujours vraies pour les corps et les phénomènes macrophysiques : révolutions planétaires, comètes, marées, arcs-en-ciel etc), mais elles ne «marchent» plus pour les atomes et les particules, c'est à dire pour les phénomènes microphysiques, qui ne sont régis que par des lois probabilitaires.Toutefois, on peut se demander si le problème du critère de la vérité concerne de la même façon la connaissance humaine commune et les sciences. De ce point de vue, il semblerait que la science, si elle n'est pas vraie de façon absolue, nous permette en tout cas de nous délivrer de l'erreur et de l'illusion, c'est à dire, en somme, de ce qui trompe et abuse ordinairement les hommes. 2. Erreur et illusion : Il faut d'abord distinguer l'erreur de l'illusion. L'erreur est le plus souvent due à un jugement hâtif ou précipité. Ce qui revient à dire qu'il y a erreur dès que nous affirmons plus que ce que nous savons en réalité. Nous jugeons alors par prévention, c'est à dire sans savoir, avant de s'être instruit. Toute erreur serait alors de l'ordre du préjugé (= d'une idée préconçue). Celui qui, comme Socrate, sait qu'il ne sait rien, s'abstient de juger et par conséquent ne se trompe jamais.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7078 mots (soit 10 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • aiko-221511 (Hors-ligne), le 21/11/2013 é 21H08.
  • Nikita88-185171 (Hors-ligne), le 05/10/2013 é 05H13.
  • Mamours102013 (Hors-ligne), le 25/11/2011 é 25H09.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit