NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une expérience de la liberté ? La liberté peut-elle se concevoir en dehors d ... >>


Partager

Faut-il placer la liberté humaine dans l'obéissance à la raison ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il placer la liberté humaine dans l'obéissance à la raison ?



Publié le : 10/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il placer la liberté humaine dans l'obéissance à la raison ?
Zoom

 

-Être libre, c'est être indépendant de toute détermination extérieure.

-Or, nos comportements sont naturellement déterminés par les objets de nos sens ; il devient donc manifeste que la liberté implique l'intervention d'une puissance capable de renverser l'influence de nos sens : cette puissance, c'est la raison.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2656 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il placer la liberté humaine dans l'obéissance à la raison ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • flouzou-229848 (Hors-ligne), le 03/02/2014 é 03H20.
  • darmendrail (Hors-ligne), le 20/05/2011 é 20H00.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    Nous avons tendance à considérer au sein de nos modes vies individualistes que la liberté n’est rien d’autres que faire ce que l’on veut. Ainsi être libre serait faire l’ensemble de ce qui me plaît, ce qui serait en somme céder systématiquement à ses caprices. La liberté serait alors hétéronomique en tant qu’elle serait l’apanage du désir, des passions et de l’imagination. Autrement dit, l’homme ne serait pas libre en tant qu’il ne serait pas autonome. L’autonomie c’est la détermination de son action en suivant les règles et les représentations des fins que nous fournit la raison. Dans ce cas, on peut dire que la liberté humaine se saisit dans l’obéissance à la raison. La liberté n’est plus faire ce que l’on veut, mais bien faire ce que l’on doit vouloir. La notion de devoir et de moralité est alors prégnante. Cependant, il ne faut pas alors concevoir nécessairement l’obéissance comme une contrainte à la liberté ou son annihilation. Bien au contraire, la liberté va de paire avec l’obéissance et la contrainte que peut représenter le devoir lié à la raison. En effet, la liberté humaine ne peut se comprendre qu’au sein d’une société où les différentes libertés entrent en concurrence. Dans ce cas, la liberté naturelle doit être circonscrite à une liberté qui devient civile dans le passage de l’état de nature à l’Etat de droit. Or puisque ces déterminations sont des produits de la raison, on peut dire alors que la liberté se trouve dans l’obéissance à la raison, même si elle peut aller au-delà de la raison.

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit