Requête incorrecte ! -- mysql_error : Unknown column '16487b' in 'where clause'
Echec de lecture des résultats, lien invalide ! Faut-il refuser la conscience a l'animal ?
NoCopy.net

Faut-il refuser la conscience a l'animal ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il rellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la socit libre-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature socit
»Crer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Requête incorrecte ! -- mysql_error : Unknown column '16487b' in 'where clause'

Consultation interdite

Plagiat dtect


Partager

Faut-il refuser la conscience a l'animal ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : Faut-il refuser la conscience a l'animal ?



Publi� le : 17/9/2005 -Format: Document en format FLASH prot�g�

Requête incorrecte ! -- mysql_error : Unknown column '16487b' in 'where clause'

Sources dtectes par CopyScape © :

    	Faut-il refuser la conscience a l'animal	?
    Zoom

    La conscience est un mouvement réflexif qui met en relation un sujet et un objet. Elle est inhérente à un sujet capable de faire un retour sur lui-même. Avoir conscience d'être malheureux, par exemple, suppose que le sujet sait qu'il ressent de la douleur. Le sujet de la conscience doit être capable de connaître, il doit être doué de raison. La conscience va de pair également avec la réflexion. Aprs avoir nui volontairement à autrui, l'individu a mauvaise conscience, en réfléchissant à ce qu'il vient de faire, il éprouve du remords. La conscience peut donc porter sur des sentiments ou des sensations mais aussi sur des actions passées et dans ce cas on parlera de conscience morale, elle peut également porter plus simplement sur l'existence, on parlera alors de sentiment intérieur savoir que j'existe ou sentir que j'existe notamment par l'intermédiaire du corps. Notre définition de la conscience tend à la rapprocher de la réflexion, du sentiment, du sens moral et de la connaissance. Si nous définissons l'homme comme étant doué de raison nous le faisons notamment pour le distinguer des autres êtres et parmi eux, plus précisément, des animaux. En effet pour pouvoir déterminer ce qu'est l'homme nous avons besoin de le différencier de ce qu'il n'est pas. Or il est défini d'abord comme un animal, il appartient donc au même genre que le cheval ou le chien, mais il n'est pas que cela il est un animal capable de penser, de conscience, de connaissance. Ainsi les définitions de la conscience et de l'homme tendent de prime abord à apporter une réponse affirmative au sujet posé. L'animal à la différence de l'homme n'est pas doué de raison ni de conscience, c'est l'être même de l'animal, à savoir ce qu'il est, ce qui le caractérise, que d'être privé de conscience. Or un doute subsiste quant à la légitimité de ce refus. Qu'est-ce qui justifie l'homme à définir l'animal comme étant privé de conscience ? Sur quels fondements cette définition repose-t-elle ? L'homme refuse-t-il la conscience aux animaux pour s'en prévaloir et feindre une supériorité sur eux ? La question de la conscience des animaux implique donc bien une interrogation sur la justification du jugement humain sur les animaux. Il semble donc de prime abord que la conscience soit étrangre aux animaux selon la définition que nous avons d'eux. Mais cette définition peut être remise en cause dans la mesure où elle ne serait pas correcte mais n'aurait pour finalité qu'une domination de l'homme sur les animaux. Cependant est-il possible de concéder aux animaux une conscience sans contradiction ? Il s'agira dans une premire partie de montrer en quoi ce sont les conditions extérieures, autrement dit la nature, qui sont à la source de la conscience en l'homme et de son absence chez les animaux. Dans une deuxime partie il faudra exposer l'objection de Montaigne quant à la différence irréductible entre l'homme et l'animal. Et enfin dans une dernire partie il faudra étudier les réponses qui ont été données à cette objection.

     




    Signaler un abus

    administration
    Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

    Corrig� : 	Faut-il refuser la conscience a l'animal	? Corrig� de 4337 mots (soit 6 pages) directement accessible

    Le corrig� du sujet " Faut-il refuser la conscience a l'animal ?" a obtenu la note de :

    5.1 / 10

    Corrig� consult� par :
  • ineshadd-265333 (Hors-ligne), le 03/11/2015 � 03H17.
  • yaya-238214 (Hors-ligne), le 05/05/2014 � 05H20.
  • Armonie73-232990 (Hors-ligne), le 04/05/2014 � 04H11.
  • Killia56-214587 (Hors-ligne), le 06/10/2013 � 06H15.
  • mxpatate-214507 (Hors-ligne), le 06/10/2013 � 06H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Probl�matique

    Plan d�taill�

    Textes / Ouvrages de r�f�rence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource pr�c�denteRessource suivante

    Faut-il refuser la conscience a l'animal ?

     Maths
     Philosophie
     Littrature
     QCM de culture gnrale
     Histoire
     Gographie
     Droit
    Requête incorrecte ! -- mysql_error : Unknown column '16487b' in 'where clause'
    Echec de lecture des résultats, lien invalide !