LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quoi servent les preuves ? Pourquoi échangeons-nous ? >>


Partager

Faut-il renoncer à faire du travail une valeur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il renoncer à faire du travail une valeur ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il renoncer à faire du travail une valeur ?
Zoom

• Qu'est-ce qu'une « valeur « ?


 Le premier sens du terme est économique : la valeur d'un objet détermine son prix. On peut parler de valeur intrinsèque ou de valeur liée au rapport de l'offre et de la demande. Par extension, une valeur est quelque chose qui compte pour nous et qui donc intervient dans nos choix et nous motive pour résoudre des problèmes ou vaincre des obstacles. Si, par exemple, l'amitié est pour moi une valeur qui compte, je serai prêt à renoncer à un avantage matériel qui entraverait ma relation avec tel ou tel ami.
 
 • Dans quelle mesure peut-on faire du travail une valeur ?


 Au sens économique, la question est de savoir si le travail mérite en tant que tel une rémunération ou si cette dernière porte plutôt sur le résultat du travail.
 Au sens général, il s'agit de se demander si le travail est digne d'être recherché pour lui-même ou s'il est seulement un mal nécessaire : si nous avions le choix, déciderions-nous de travailler tout de même ? Le travail permet de développer des qualités d'ingéniosité, de patience, d'endurance, etc., mais il prend également du temps que nous pourrions consacrer à autre chose.
 
 • Pourquoi « renoncer « à faire du travail une valeur?


 Le verbe « renoncer« peut signifier simplement que l'on s'abstient de faire une chose, mais souvent il a une connotation d'échec :on renonce lorsque le projet semble irréalisable. Il faut donc réfléchir aux raisons pour lesquelles nous pourrions décider que le travail n'est pas une valeur, et à celles pour lesquelles le travail aurait du mal à s'imposer, à être reconnu comme valeur. Les arguments sont aussi bien d'ordre économique que sociologique.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1484 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il renoncer à faire du travail une valeur ?" a obtenu la note de :

6 / 10

Corrigé consulté par :
  • piccolinno-247160 (Hors-ligne), le 05/04/2015 é 05H01.
  • Helloworld-205371 (Hors-ligne), le 18/04/2013 é 18H18.
  • Alex924 (Hors-ligne), le 05/06/2011 é 05H14.
  • Louley (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H15.
  • matthieuh3050 (Hors-ligne), le 06/03/2011 é 06H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit