LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on tout connaître ? Peut-on apprendre à juger la beauté ? >>


Partager

Faut-il renoncer à s'interroger sur ce qui est hors de portée de la connaissance scientifique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il renoncer à s'interroger sur ce qui est hors de portée de la connaissance scientifique ?



Publié le : 28/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il renoncer à s'interroger sur ce qui est hors de portée de la connaissance scientifique ?
Zoom

Le sujet pose tout d’abord la curiosité de l’homme qui cherche à savoir, à connaître, à établir des connaissances, des « vérités «. Or, cette curiosité n’est pas totalement satisfaite, certaines choses restent hors de portée de l’esprit humain, échappent à la science (considérée ici comme ce qui donne accès à la connaissance). Doit-on pour autant renoncer à ces interrogations non fructueuses ?
Le sujet nous amène à nous poser plusieurs questions.
Tout d’abord, la connaissance scientifique est-elle la seule connaissance possible et « valable « ?
Ensuite, le fait s’interroger ne peut-il pas constituer une fin en soi, pourquoi vouloir à tout prix établir une connaissance scientifique ?
Enfin, ne peut-on pas trouver des réponses à ce qui échappe à la science ailleurs ?



N'est-ce pas réduire la connaissance et la portée scientifique que de penser que quelque chose peut leur échapper ? Peut-on priver de tout crédit les connaissances qui ne peuvent être expérimentées ? Et s'interroger est-il la même chose que de donner une explication ? Ne peut- on pas s'interroger sans nécessairement décider d'une vérité ? L'interrogation ne devrait-elle pas être le moteur du progrès scientifique vers ce qu'il ne peut concevoir ? Références utiles : Popper, Bachelard. « Un système faisant partie de la science empirique doit pouvoir être réfuté par l'expérience. » POPPER L'histoire des sciences physiques est celle de leur révolution permanente. Les théories n'ont qu'une valeur provisoire. Des faits « polémiques » surgissent qui les contredisent, qui obligent à des révisions.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2517 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il renoncer à s'interroger sur ce qui est hors de portée de la connaissance scientifique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • myokolinn (Hors-ligne), le 21/03/2012 é 21H18.
  • Alexia39483 (Hors-ligne), le 10/01/2010 é 10H19.
  • Dorine52892 (Hors-ligne), le 09/01/2010 é 09H23.
  • Julien31313 (Hors-ligne), le 09/01/2010 é 09H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit