Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les sociétés modernes s'opposent-elles à la r ... La guerre grandit-elle l'homme ? >>


Partager

Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?



Publié le : 3/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?
Zoom

 

Nous nous interrogeons sur la nécessité de la soumission politique. Faut-il se soumettre au pouvoir politique ? Si le pouvoir politique a pour fin le bien commun, comment ne pas envisager de lui obéir sans en même temps tomber soi même dans l'égoïsme ? En effet, un état juste est un état qui a pour fin le bien de tous et de chacun, toutes les mesures qu'il prendra, tous les dispositifs coercitifs qu'il mettra en place ne seront-ils pas nécessaire au bien commun ? Il semble que dans cette perspective idéale il y ai une nécessité morale à se soumettre au pouvoir politique, et que le souverain puisse justement prétendre à un pouvoir sur nous dans la mesure ou nous jugeons son action comme juste, tendue vers le bien de tous et la concorde. Il faut-donc, semble-t-il obéir au pouvoir politique. Mais dans le cas d'un pouvoir injuste, ne faudrait-il pas avec la même force désobéir à ce pouvoir ? En effet un pouvoir qui cyniquement mettrai en esclavage les hommes pour les faire servir des intérêts particuliers, l'enrichissement de tel ou tel individu ou classe social, le maintient de tel ou tel dirigeant au pouvoir, mériterait-il que nous lui accordions notre obéissance sans borne ? Dans cette optique on ne peut obéir à l'état qu'en s'en faisant le complice, ce que, par hypothèse, la morale ne peut nous prescrire. Comment dès lors comprendre sainement le rapport à la soumission politique sans tomber dans la soumission inconditionnelle et sans tomber dans le romantisme inefficace ? Comment résoudre cette opposition morale entre volonté de concorde et indignation ? C'est ce que nous tenterons d'expliquer en dernier lieu.

 



Il semble que dans cette perspective idéale il y ai une nécessité morale à se soumettre au pouvoir politique, et que le souverain puisse justement prétendre à un pouvoir sur nous dans la mesure ou nous jugeons son action comme juste, tendue vers le bien de tous et la concorde. Il faut-donc, semble-t-il obéir au pouvoir politique. Mais dans le cas d'un pouvoir injuste, ne faudrait-il pas avec la même force désobéir à ce pouvoir ? En effet un pouvoir qui cyniquement mettrai en esclavage les hommes pour les faire servir des intérêts particuliers, l'enrichissement de tel ou tel individu ou classe social, le maintient de tel ou tel dirigeant au pouvoir, mériterait-il que nous lui accordions notre obéissance sans borne ? Dans cette optique on ne peut obéir à l'état qu'en s'en faisant le complice, ce que, par hypothèse, la morale ne peut nous prescrire. Comment dès lors comprendre sainement le rapport à la soumission politique sans tomber dans la soumission inconditionnelle et sans tomber dans le romantisme inefficace ? Comment résoudre cette opposition morale entre volonté de concorde et indignation ? C'est ce que nous tenterons d'expliquer en dernier lieu.   Proposition de plan :   1 . L'essence du pouvoir politique c'est la soumission volontaire des citoyens à un pouvoir juste dont le but est la concorde et la préservation de cette concorde.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il se soumettre au pouvoir politique ? Corrigé de 1166 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Martin47108 (Hors-ligne), le 14/01/2010 é 14H12.
  • Anne25445 (Hors-ligne), le 07/03/2009 é 07H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faut-il se soumettre au pouvoir politique ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit