Faut-il vouloir imposer la vérité ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il ne tenir pour vrai que ce qui est dém ... La certitude d'avoir raison est-elle un indic ... >>
Partager

Faut-il vouloir imposer la vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il vouloir imposer la vérité ?



Publié le : 3/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il vouloir imposer la vérité ?
Zoom
  • faut-il : "Faut-il ?" est une question qui peut se poser à deux niveaux et donner lieu à un plan en deux parties : 1) la nécessité physique/matérielle/naturelle/économique/sociale, c'est-à-dire la contrainte des choses. 2) l'obligation morale, le devoir, c'est-à-dire l'impératif de la raison pratique.
  • vouloir : La volonté se définit comme la faculté de choix : pouvoir de se déterminer librement à agir ou à s'abstenir d'agir, en vertu de motifs. La volonté implique une délibération consciente : par ce trait, l'acte volontaire s'oppose à l'acte qui procède de l'instinct, de l'impulsion, d'un réflexe ou d'une habitude. Vouloir, c'est donc poursuivre une fin déterminée et conscient. On peut déjà noter que la volonté inclue également une faculté de représentation.
  • vérité : La vérité concerne l'ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l'adéquation entre le réel et le discours. Qualité d'une proposition en accord avec son objet. La vérité formelle, en logique, en mathématiques c'est l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. La vérité expérimentale c'est la non-contradiction de mes jugements, l'accord et l'identification de mes énoncés à propos d'un donné matériel. On distinguera soigneusement la réalité qui concerne un objet (ce cahier, cette lampe sont réels) et la vérité qui est une valeur qui concerne un jugement. Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion. La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.

Il semble possible d’affirmer sans trop se tromper que la vérité a toujours été pour l’homme une obsession, quand celui-ci s’adonnait à la recherche du savoir, de l’intelligibilité des choses du monde de la nature et de l’esprit. Il fallait ainsi se détourner des simples appréhensions subjectives, si l’on voulait parvenir à une objectivité. Mais ce désir de vérité est souvent apparu comme la marque d’une volonté de mettre en avant des conceptions plus arbitraires que légitimes dans la fondation (ou la déclaration) du savoir. La croyance a dès lors retrouvée sa justification, devant la diversité de ses modalités d’apparaître. Peut-on trouver alors un juste milieu capable de trancher entre l’unilatéralité des conceptions subjectives et arbitraires, et la volonté irréfléchie de vouloir imposer une vérité qui s’avérerait plus hostile que bénéfique ?



LOI (lat lex, loi)

Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme.
Mor. La loi morale est la règle normative dictée à l'homme par sa raison pratique. Elle énonce le principe d'action universel et obligatoire auquel tout être raisonnable doit conformer ses actes pour réaliser son autonomie. devoir, impératif.
Phi. pol. La loi civile est la règle ou l'ensemble des règles coercitives établies par l'autorité souveraine d'une société. droit positif. La loi naturelle droit naturel.

VÉRITÉ FORMELLE

Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de la vérité matérielle des propositions qui le composent. Ainsi, un raisonnement peut être cohérent dans la forme (vrai formellement) malgré la fausseté matérielle d'une ou plusieurs de ses propositions. Par ex., le syllogisme suivant : « Tous les Chinois sont français, or je suis chinois, donc je suis français. » La logique formelle contemporaine exprime en langage d'implication ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que la validité d'une inférence est indépendante de son contenu : si tout f est g et si tout x est f, alors tout x est g. La vérité formelle est donc l'absence de contradiction, l'accord de la pensée avec elle-même.


VÉRITÉ MATÉRIELLE


Celle qui consiste dans l'accord de la pensée avec l'Expérience . A distinguer de vérité formelle; ainsi, le syllogisme : « Tous les Français sont européens, or je suis européen, donc je suis français » ne comporte que des propositions vraies matériellement, mais est faux formellement.



FAUT-IL : Ce genre de sujet interroge sur la nécessité.
* Distinguez nécessité objective et nécessité subjective.
* La nécessité implique soit un rapport logique, soit un rapport moral avec le sujet; parfois les deux.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il vouloir imposer la vérité ? Corrigé de 1404 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il vouloir imposer la vérité ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • claire02 (Hors-ligne), le 21/04/2011 à 21H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    L'individu qui la veut est selon Nietzsche un malade. L'individu a un intérêt à vouloir la vérité, cette volonté n'est pas désintéressée c'est-à-dire que celui qui la veut a une raison pour la vouloir : il ne supporte pas de ne pas savoir car il est malade. La vérité est pour Nietzsche une fiction pour répondre à la souffrance de ceux qui ne supportent pas de vivre dans un monde absurde, qui n'a aucun sens, chaotique, qui est pourtant selon Nietzsche le seul qui existe. On ne peut pas sortir de la caverne. Ceux qui au contraire, approuvent ce monde sont des artistes qui sont les seuls à vivre de façon authentique en se confrontant aux apparences, aux changements qualitatifs du monde sensible. Ceux sont les personnes qui ne veulent pas la vérité qui sont dans le vrai. Ne pas vouloir la vérité, c'est être au service de la vérité, celui qui veut la vérité est dans l'illusion. La vérité n'est pas morale, elle se prétend de l'être.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Se mettre du rouge ou se farder est, je l'avoue, un moindre crime que parler contre sa pensée; c'est quelque chose aussi de moins innocent que le travestissement et la mascarade, où l'on ne se donne point pour ce que l'on paraît être, mais où l'on pense seulement à se cacher et à se faire ignorer : c'est chercher à imposer aux yeux, et vouloir paraître selon l'extérieur contre la vérité; c'est une espèce de menterie., LA BRUYèRE, les Caractères, III, 5 ( Affreux, cit. 9; enluminer, cit. 4).

    Ajouté par webmaster

    (...) on respecta son originalité parce qu'il -(La Fontaine) n'eut jamais la sottise de la vouloir imposer ou étaler., Émile FAGUET, Études littéraires, XVIIËe s., La Fontaine, II.

    Ajouté par webmaster

    On respecta son originalité parce qu'il -(La Fontaine) n'eut jamais la sottise de la vouloir imposer ou étaler; il eut cette fortune de vivre dans une société brillante, et d'être aimé d'elle, sans être obligé de s'y asservir., Émile FAGUET, Études littéraires, XVIIËe s., p.241.

    Ajouté par webmaster

    La première règle que les maîtres doivent s'imposer, s'ils veulent imposer les autres aux enfants, c'est de respecter le langage réel, la vérité du langage., F. BRUNOT, la Pensée et la Langue, p. 10.

    Ajouté par webmaster

    Pour qu'un projet sorte du rêve il faut décider de certains actes, vouloir les exécuter et le vouloir assez conséquemment pour les exécuter., Jacques LAURENT, les Bêtises, p. 393.

    Ajouté par webmaster

    (...) il ne suffit pas de posséder une vérité, il faut que la vérité nous possède., MAETERLINCK, le Trésor des humbles, XII.

    Ajouté par webmaster

    Mais il ne suffit pas de posséder une vérité, il faut que la vérité nous possède., MAETERLINCK, le Trésor des humbles, XII.

    Ajouté par webmaster

    Il faut aimer la vérité plus que soi-même, mais son prochain plus que la vérité., R. ROLLAND, Jean-Christophe, Dans la maison, I, p. 979.

    Ajouté par webmaster

    Il faut donc vouloir, il faut oser être soi-même. Quiconque doute de soi n'est pas digne de se faire croire., André SUARèS, Trois hommes, «Ibsen», II.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faut-il vouloir imposer la vérité ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo