NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La loi morale et civile ne sont-elles qu'une ... Peut-on être vertueux ou bon naturellement >>


Partager

Faute, défaut, vice et vertu

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faute, défaut, vice et vertu



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faute, défaut, vice et vertu
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Faute, défaut, vice et vertu




Une idée lui vient : son livre est là, dans son pupitre; s'il profitait d'une distraction du surveillant. Mais sa conscience proteste : la tromperie, le tort fait aux camarades... Il hésite, discute avec lui-même, puis cède à la suggestion mauvaise : faute morale de déloyauté. Il avait pourtant bien promis, au début de l'année, de travailler assidûment : il en avait compris la nécessité, le devoir, pour remplir son rôle d'écolier et plus tard d'homme : mais telle occasion est venue : et tel jour, sa mollesse naturelle aidant et s'en rendant parfaitement compte, il a volontairement perdu son temps, négligé une leçon, un devoir : faute morale due à l'inconstance et qui, d'ailleurs, par la faiblesse intellectuelle qu'engendre sa répétition, a mis notre étudiant sur le chemin de la déloyauté de tout à l'heure : tout se tient dans la vie morale. La faute morale, au sens formel et complet du mot, c'est donc un acte libre et volontaire, reconnu par la conscience comme opposé à la loi morale (c'est-à-dire violant l'ordre qui mène notre nature à la perfection qu'elle réclame, ordre imposé à nous comme tel par Dieu Législateur Suprême, et manifesté par la conscience). Elle est à la fois objective et subjective : si le second élément manquait, elle ne serait qu'une faute matérielle; et s'il existait seul, ce serait le résultat d'une conscience mal éclairée ou mal formée. B. Ces fautes morales, on peut déjà le soupçonner par ce qui vient d'être dit, sont souvent engendrées dans tel ou tel individu par une mauvaise disposition naturelle, innée, qui tient au caractère primitif, au tempérament : cette tendance à tel acte moralement défectueux est le défaut; inconstance ou déloyauté natives, qui, en elles-mêmes, ne constituent pas une culpabilité morale, mais peuvent être la cause de défaillances plus ou moins nombreuses et volontaires. C. Mais il est à craindre que des fautes morales répétées sur un point ne viennent à engendrer une habitude mauvaise, le vice correspondant.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1393 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faute, défaut, vice et vertu " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit