Fiche biographique : Molière

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Politique extérieure des Etats-Unis L'image de la violence chez les adolescents r ... >>
Partager

Fiche biographique : Molière

Echange

Aperçu du corrigé : Fiche biographique : Molière



Document transmis par : picpic


Publié le : 4/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Fiche biographique : Molière
Zoom

Fiche Biographique : MOLIERE

 

 

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière nait en 1622 à Paris. Il y est baptisé le 15 Janvier.

Il vient d’une famille aisée de la bourgeoisie commerçante :

Son père Jean Poquelin est marchand tapissier et devient tapissier ordinaire du Roi

Sa mère, Marie Cressé meurt alors que son fils n’a que dix ans

Il suit alors des cours au collège jésuite de Clermont jusqu’en 1937, puis part à Orléans pour faire des études de droit.

Cependant, probablement en 1643, il renonce à une carrière juridique et à l’héritage que son père aurait pu lui offrir, afin de faire ses débuts dans le théâtre.

Il se lie alors à une famille de comédiens : les Béjart. C’est alors qu’il prend le pseudonyme de Molière et fonda avec eux une troupe : « l’Illustre Théâtre ».

Entre 1643 et 1645, il devient un des acteurs principaux et même chef de la troupe. Il joue en province et surtout à Paris avant que les difficultés financières ne conduisent à sa dissolution en mai 1945. Molière connait alors la prison pour cause de dettes.

 En 1646, Molière et la famille Béjart quittent Paris.

Ils s’attachent alors à la troupe du duc d’Epernon, dont il semble en avoir pris la direction en 1650. Elle reçoit le soutien du prince de Conti et créa les premières pièces de Molière : L’étourdi (1653-1655) et Le dépit amoureux (1656)

En 1658, ils regagnent Paris et le succès des deux pièces suscite l’intention de Monsieur, le frère du roi qui leur accorde alors sa protection. La même année, ils présentent la tragédie Nicomède



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Fiche biographique : Molière" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

L'épidémie apparaît en quelque sorte comme le corps physique, la forme concrète d'un mal abstrait, du Mal existentiel, et donc du malheur des hommes au demeurant. L'auteur l'explique de lui-même : « Je veux exprimer au moyen de la peste l'étouffement dont nous avons tous souffert et l'atmosphère de menace et d'exil dans laquelle nous avons vécu. » L'homme n'est plus confronté à une épidémie, mais au Mal par excellence. Comment triompher du mal ? Camus ne donne pas de réponse car il n'y a pas de solution universelle à l'absurde, mais seulement une réponse individuelle qui rend possible l'action collective : la liberté de chacun permet la collaboration de tous à l'amélioration de la condition humaine. La réponse à l'absurde se situe donc dans l'action : l'homme doit se battre contre la souffrance humaine, il doit agir. Le mythe de Sisyphe : philosophie de l'absurde qu'il définit dans Le Mythe de Sisyphe, essai sur l'absurde.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.4 Comme institution, l'auteur est mort : sa personne civile, passionnelle, biographique, a disparu; dépossédée, elle n'exerce plus sur son oeuvre la formidable paternité dont l'histoire littéraire, l'enseignement, l'opinion avaient à charge d'établir et de renouveler le récit; mais dans le texte, d'une certaine façon, -je désire l'auteur (...), R. BARTHES, le Plaisir du texte, p. 46.

Ajouté par webmaster

Elle se fiche pas mal de lui., Guy MAZELINE, les Loups, II, I.

Ajouté par webmaster

Ces piles! Ça me fiche le cafard! (...), A. MAUROIS, Bernard Quesnay, XXI.

Ajouté par webmaster

Fiche-moi la paix, hein!, R. DORGELèS, les Croix de bois, II (1913).

Ajouté par webmaster

.1 (...) il a mis des guêtres et fiché une fausse perle dans sa cravate (...), R. QUENEAU, le Chiendent, p. 255.

Ajouté par webmaster

Je me fiche de tes cadeaux. Tu me donnerais Paris, ce serait non, toujours non (...), ZOLA, Nana, IX, p. 324.

Ajouté par webmaster

(...) Reprends ton billet et tire-toi, avant que je me fiche en colère., SARTRE, la P... respectueuse, I, 2.

Ajouté par webmaster

Il y avait (...) les méthodiques, qui faisaient remplir une fiche et la classaient ensuite (...), CAMUS, la Peste, p. 122.

Ajouté par webmaster

à vingt ans, il est «fiché» par l'armée -«individu dangereux, tireur d'élite»., Claude ROY, Nous, p. 47.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Fiche biographique : Molière

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo