Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Fiche de Lecture sur Le Rouge et le Noir de S ... Fiche de lecture du "Malade Imaginaire" de Mo ... >>
Partager

Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS

Echange

Aperçu du corrigé : Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS



Publié le : 27/7/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS
Zoom

 

PREMIÈRE PARTIE


Chapitre I

L’action se situe à Alger, dans les années trente. Meursault, le narrateur, vient d’apprendre le décès de sa mère par télégramme. Il quitte la société d’import-export algéroise où il est employé pour se rendre à l’hospice de vieillards de Marengo, à quatre-vingts kilomètres d’Alger. Il repart de la morgue sans avoir souhaité voir le corps de sa mère. Il se conforme avec docilité aux rites de la veillée funèbre. Les vieillards qui l’entourent lui font l’effet d’un tribunal. Meursault suivra le cortège funèbre le lendemain matin et assistera à l’enterrement sans verser une larme.

Chapitre II

Le lendemain de la cérémonie funèbre, Meursault rencontre sur la plage Marie Cardona, une ancienne collègue avec laquelle il entame le soir même une relation amoureuse. Paraissant nullement affecté par le décès de sa mère, il s’apprête à reprendre le cours monotone de sa vie, comme si de rien n’était.

Chapitre III

Meursault reprend ses habitudes d’employé de bureau dès le lundi matin (sa mère a été enterrée un vendredi). Il semble répondre sans se poser de question aux manifestations d’amitié de son voisin de palier, Raymond Sintès. Ce personnage peu recommandable lui confie le souhait de se venger d’une maîtresse mauresque infidèle qu’il a déjà rossée. Il fait appel à Meursault afin qu’il rédige à sa place une lettre destinée à la piéger. Meursault accepte docilement.

Chapitre IV

Une semaine ordinaire a passé. Le samedi, Meursault et Marie vont se baigner. Le dimanche, les bruits d’une violente altercation entre Raymond Sintès et une femme leur parviennent. La police intervient. Sintès, convoqué au commissariat, sollicite le témoignage de Meursault.

Chapitre V

Meursault et Marie sont invités par Raymond à passer le dimanche suivant dans un cabanon près de la mer. Marie propose le mariage à Meursault. Il accepte passivement, avec indifférence. Le vieux Salamano, son second voisin de palier, lui confirme qu’il a été l’objet de vives critiques dans le quartier après sa décision de mettre sa mère à l’asile.

Chapitre VI

Raymond, Marie et Meursault s’en vont passer leur repos dominical dans le cabanon de Masson, un ami de Raymond. Ils s’aperçoivent qu’ils sont suivis par un groupe d’Arabes. Parmi eux, Raymond reconnaît le frère de la maîtresse infidèle avec lequel il a déjà eu maille à partir. Après le déjeuner, les trois hommes se promènent sur la plage et tombent sur deux membres du gr...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

E. Extraits du roman Première extrait (premier texte, chapitre 1) : « A ujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile : 'Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. ' C ela ne veut rien dire. C 'était peut-être hier. » Cette première phrase du romain est très troublante; on se sent mal à l'aise en la lisant on ne comprend pas cette indifférence, la mort d'une mère est censée être troublante après tout et pourtant cela n'a l'air en rien d'affecter le narrateur de l'histoire. J'ai choisis cet extrait car c'est cette même phrase qui m'a donné envie de lire ce livre : cette absence d'émotion me fascinait. Deuxième extrait (premier texte, chapitre 2) : « […] La journée a tourné encore un peu. Au dessus des toits, le ciel est devenu rougeâtre et, avec le soir naissant, les rues se sont animées. Les promeneurs revenaient peu à peu. J'ai reconnu le monsieur distingué au milieu d'autres.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Il y avait (...) les méthodiques, qui faisaient remplir une fiche et la classaient ensuite (...), CAMUS, la Peste, p. 122.

Ajouté par webmaster

Ce n'est point une lecture frivole, c'est une lecture poignante et exaltante, c'est une lecture âpre et magnifique., G. DUHAMEL, Refuges de la lecture, II, p. 79.

Ajouté par webmaster

(...) l'étranger, c'est l'homme en face du monde; M. Camus aurait tout aussi bien pu choisir pour désigner son ouvrage le nom d'une oeuvre de Georges Gissing : -Né en exil. L'étranger, c'est aussi l'homme parmi les hommes. «Il est des jours où (...) on retrouve comme une étrangère celle qu'on avait aimée.» - C'est enfin moi-même par rapport à moi-même, c'est-à-dire l'homme de la nature par rapport à l'esprit : «L'étranger qui, à certaines secondes, vient à notre rencontre dans une glace.», SARTRE, Situations I, p. 103.

Ajouté par webmaster

Elle est épatante, et je dirai plus, charmante., CAMUS, l'Étranger, VI, p. 76.

Ajouté par webmaster

Je me suis assis et les gendarmes m'ont encadré., CAMUS, l'Étranger, II, II, p. 118.

Ajouté par webmaster

Je me suis mis à crier à plein gosier et je l'ai insulté (...), CAMUS, l'Étranger, II, V.

Ajouté par webmaster

Il mâchonnait des bouts de phrases sous sa moustache jaunie., CAMUS, l'Étranger, I, V.

Ajouté par webmaster

Quelques gouttes de sueur perlaient sur son front, mais il ne les essuyait pas., CAMUS, l'Étranger, I, I.

Ajouté par webmaster

Le ciel était pur mais sans éclat au-dessus des ficus qui bordent la rue., CAMUS, l'Étranger, p. 36.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Fiche de Lecture : L'ÉTRANGER d'Albert CAMUS

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo