FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on définir le romantisme ? Italie, la tourmente de mani pulite >>
Partager

FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique

Echange

Aperçu du corrigé : FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique



Document transmis par : ???


Publié le : 31/7/2010 -Format: Document en format HTML protégé

FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique
Zoom

 

I- Généralités

Le texte étudié ici est un extrait d’une conférence donnée par Max WEBER en 1919. Il s’agit de l’édition de 1959 publiée aux éditions Plon et préfacée par Raymond Aron.
Max Weber naît en 1864 en Allemagne au sein d’une famille protestante aisée. Il étudie l’histoire, l’économie et le droit. A 29 ans, il accède au poste de professeur d’histoire de droit romain et de droit commercial à la faculté de Berlin. En 1894, Max Weber est nommé à une chaire d’économie politique à l'Université de Fribourg. Trois ans plus tard, après la mort de son père, il est atteint d’une dépression qui le contraint à interrompre ses activités de professeur et de chercheur. En 1904, il touche l’héritage de son père ce qui lui permet donc de poursuivre ses études et recherches tranquillement. Il écrit alors « l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » début d’un long travail sur les religions. Il fonde en 1909 l’Association Allemande de Sociologie. Max WEBER obtiendra une chaire de sociologie créée spécialement pour lui, à l’université de Munich en 1919. A l'invitation de l'association libre des étudiants, et dans le contexte de l’effervescence révolutionnaire de la fin de la première guerre mondiale, il y prononce deux conférences : La vocation du savant en 1917 et La vocation du politique en 1919. Il décèdera un an plus tard. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des pères fondateurs de la sociologie avec Émile Durkheim et Georg Simmel. Son œuvre touche à de nombreuses disciplines : religion, économie, histoire. Sa définition de la sociologie passe par le sens que l’individu donne à son action sociale.

Le Savant et le politique  est la traduction en français de ces deux textes issus de conférences prononcées en 1919 à l'université de Munich. Weber aurait écrit pour cette conférence quelques annotations indicatives sur quelques pages. La conférence avait été sténographiée et il semblerait que Weber ait, d’après la note éditoriale, « largement remanié et augmenté la transcription de son exposé oral, dont il n’était pas satisfait. » Dans la Vocation de politique, ou précisément Politik als Beruf, Weber traite de l'action politique, de son fonctionnement, de sa légitimation, et de sa conception de l’Etat.

II- Le texte


Le texte de Weber peut se diviser en plusieurs parties exprimant chacune une idée force dans laquelle il définit les notions englobant la politique de manière très précise et originale tout en replaçant ces notions dans leur contexte d’évolution historique. Il s’agit bien pour Weber ici d’étudier la politique dans le cadre d’un Etat.
L’Etat de WEBER se définit par un moyen et un territoire et non plus par un but : « L’Etat est cette communauté humaine qui à l’intérieur d’un territoire déterminé […] revendique pour elle-même et parvient à imposer le monopole de la violence physique légitime ». L’Etat est donc le seul groupement politique à pouvoir prétendre se servir de la force légitimement ou à pouvoir déléguer ce droit à la violence à des individus sous couvert de son approbation. La politique est donc ici «  le fait de chercher à participer au pouvoir ou à influer sur sa répartition »
Ceux qui font de la politique aspirent au pouvoir et cela pour deux raisons : pour le pouvoir lui-même et le prestige qu’il procure ou bien pour le pouvoir comme moyen afin d’atteindre d’autres buts, d’obtenir d’autres satisfactions.
Pour WEBER, les dominés acceptent de se soumettre à cette domination car ils croient en la légitimité du dominant. Cette légitimité peut se présenter sous trois formes. La première est la domination traditionnelle qui repose sur la croyance en la sainteté de tradition valable de tous temps. La seconde est la domination charismatique. Les dominés se soumettent en raison du caractère extraordinaire, héroïque, à la valeur exemplaire d’une personne. Le chef à une capacité à mobiliser les foules autour de sa personne. Il possède une importante force de conviction. Enfin, la domination en vertu de la légalité c'est-à-dire la croyance en la légalité et la rationalité des directives adoptées et des décisions prises en la compétence objective du chef à appliquer et faire appliquer les règles. Ces tr...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

L'homme authentique est d'après WEBER constitué de ces deux formes d'éthique, une conscience de vouloir changer un environnement parfois défaillant tout en assumant les conséquences de ses actes. « Pour atteindre des fins qui sont bonnes, on est obligés dans de nombreux cas de s'accommoder de moyens douteux ou au moins dangereux du point de vue moral » quelque soit l'éthique mise en place. En résumé et malgré une condamnation morale, dans les faits on pourrait dire un peu trivialement que tous les moyens sont bons pour arriver aux fins voulues y compris la violence. L'éthique du pouvoir est ainsi parfaitement paradoxale et quiconque veut faire de la politique doit y adhérer et s'en satisfaire moralement. En définitive, WEBER interpelle le public de cette conférence sur la réelle vocation d'un homme pour la politique. Celle-ci « consiste à creuser avec force et lenteur des planches dures, elles exige parfois la passion et le coup d'œil.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Max Weber, Le métier et la vocation de savant. "... Nous savons ou nous croyons qu'à chaque instant nous pourrions pourvu seulement que nous le voulions nous prouver qu'il n'existe en principe aucune puissance mystérieuse et imprévisible qui interfère dans le cours de la vie; bref que nous pourrions maîtriser toute chose par la prévision. Mais cela revient à désenchanter le monde." (Le Savant et le politique, Plon, Paris, 1959)

Ajouté par webmaster

Les terrasses du Weber, du café de la Paix, du «Napo» servaient de lieux d'exhibition aux gloires du Journalisme, de la Politique, de la Banque, du Théâtre. On se montrait des actrices, des «cocottes» célèbres, des financiers illustres ou décavés., Francis CARCO, Nostalgie de Paris, p. 123.

Ajouté par webmaster

.1 Métier, dit le jeune homme, sans ça je vous fiche mon billet que je jouerais la fille de l'air, et sans attendre., J. GIONO, le Hussard sur le toit, p. 48.

Ajouté par webmaster

Quand on a beaucoup médité sur l'homme, par métier ou par vocation, il arrive qu'on éprouve de la nostalgie pour les primates. Ils n'ont pas, eux, d'arrière-pensées., CAMUS, la Chute, p. 9.

Ajouté par webmaster

Ce n'est point une lecture frivole, c'est une lecture poignante et exaltante, c'est une lecture âpre et magnifique., G. DUHAMEL, Refuges de la lecture, II, p. 79.

Ajouté par webmaster

« Il faut concevoir l'État contemporain comme une commu¬nauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé [...], revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence physique légitime. » Max Weber, Le Savant et le Politique, 1921 (posth.)

Ajouté par webmaster

Se destiner à la politique, c'est se sentir une vocation non seulement de critiquer, mais de gouverner., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. II, XV, p. 183.

Ajouté par webmaster

L'ÉTAT ET LA VIOLENCE "Il faut concevoir l'État contemporain comme une communauté humaine, qui dans les limites d'un territoire déterminé (...) revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence physique légitime." Weber, Le Savant et le Politique, 1919.

Ajouté par webmaster

(...) ce n'est point un talent que je vous demande, c'est un métier, un vrai métier, un art purement mécanique, où les mains travaillent plus que la tête (...) je veux absolument qu'Émile apprenne un métier. Un métier honnête, au moins, direz-vous? Que signifie ce mot? Tout métier utile au public n'est-il pas honnête?, ROUSSEAU, Émile, III.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

FICHE DE LECTURE : Max WEBER Le métier et la vocation d'homme politique

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo