NoCopy.net

Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Fiche de révision pour le bac: LE TEMPS ? Fiche de révision pour le bac: NATURE & CULT ... >>
Partager

Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION ?



Publié le : 7/6/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION	?
Zoom
  • illusion : Il convient de distinguer les illusions des sens et les illusions intellectuelles. Les premières ont une origine physiologique. Les secondes ont pour fondement les désirs et les passions.

La perception, remarque Hume (1711-1776) accompagne chaque instant de notre vie éveillée — au point qu'il est absolument impossible, selon lui, de se représenter clairement ce que serait un sujet exempt de toute perception. «Je ne peux me saisir, moi, en aucun moment sans une perception et je ne peux rien observer que la perception», écrit-il dans son Traité de la nature humaine (1739).
 
 La perception dérive-t-elle d'un jugement ?
 
 La perception, faculté innée ou acquise ?
 
«Supposez un aveugle de naissance, qui soit présentement homme fait, auquel on ait appris à distinguer par l'attouchement un Cube et un Globe, du même métal, et à peu près de la même grosseur, en sorte que lorsqu'il touche l'un et l'autre, il puisse dire quel est le Cube, et quel est le Globe», demandait Molyneux à Locke. « Supposez que le Cube et le Globe étant posés sur une table, cet aveugle vienne à jouir de la vue. On demande si en les voyant sans les toucher, il pourrait les discerner, et dire quel est le Globe et quel est le Cube » (Lettre à Locke- citée in Locke, Essai philosophique concernant l'entendement humain, 9, § 8).
 Locke s'accorde avec Molyneux pour répondre par la négative à la question : l'aveugle qui recouvre la vue ne sait pas encore que «ce qui affecte l'attouchement de telle ou telle manière doit frapper les yeux de telle ou telle manière» (ibid.). Pour ce faire, estime Locke, un apprentissage lui sera nécessaire : le bon usage de chacun de nos sens n'est pas inné, mais paraît requérir un premier exercice.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION	? Corrigé de 1353 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Dans l'illusion de Müller-Lyer, l'une des lignes cesse d'être égale à l'autre sans devenir «inégale» : elle devient «autre». C'est-à-dire qu'une ligne objective isolée, et la même ligne prise dans une figure cessent d'être, pour la perception, «la même»., MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, p. 18.

Ajouté par webmaster

(...) désignant l'originalité de la perception d'un objet par rapport à son image mentale (...) l'esthésie est une notion qui sert à caractériser la qualité de l'hallucination et de l'illusion; l'hallucinose (...) par exemple, est une illusion où l'esthésie est maximale, c'est-à-dire que le sujet éprouve la perception d'un objet tout en étant conscient de l'inexistence de cet objet, et en reconnaissant donc son illusion., Th. KAMMERER, -in A. POROT, Manuel de psychiatrie (1952).

Ajouté par webmaster

L'initiative de la revision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier Ministre et aux membres du Parlement (...) La revision est définitive après avoir été approuvée par référendum., Constitution de 1958, XIV, art. 89.

Ajouté par webmaster

Quand je pénètre au plus intime de ce que j'appelle moi-même, c'est toujours pour tomber sur une perception particulière ou sur une autre (...]. Je ne puis jamais arriver à me saisir moi-même sans une perception, et jamais je ne puis observer autre chose que la perception. » Hume, Traité de la nature humaine, 1740.

Ajouté par webmaster

Pour les uns, reconnaître une perception présente consisterait à l'insérer par la pensée dans un entourage ancien (...) Si je la retrouve -(une personne), je la reconnais, en ce sens que les circonstances concomitantes de la perception primitive, me revenant à l'esprit, dessinent autour de l'image actuelle un cadre qui n'est pas le cadre actuellement aperçu. Reconnaître serait donc associer à une perception présente les images données jadis en contiguïté avec elle (...) Mais en réalité l'association d'une perception à un souvenir ne suffit pas du tout à rendre compte du processus de la reconnaissance. Reconnaître un objet usuel consiste surtout à savoir s'en servir., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 96, 98 et 101.

Ajouté par webmaster

.1 Sur ce point aussi, nous en venons à notre révision du dictionnaire national. Le travail que sera cette révision, pour le pays, de termes vidés de toute réalité, de toute dignité, qui leur rendra leur valeur de mot force, d'idée force, sera aussi un vrai grand travail national. C'est sur celui-là que je me sens le plus de compétence., GIRAUDOUX, De pleins pouvoirs à sans pouvoirs, p. 103.

Ajouté par webmaster

à cette heure, l'illusion règne despotiquement, peut-être se lève-t-elle avec la nuit! l'illusion n'est-elle pas pour la pensée une espèce de nuit que nous meublons de songes? L'illusion déploie alors ses ailes elle emporte l'âme dans le monde des fantaisies, monde fertile en voluptueux caprices et où l'artiste oublie le monde positif, la veille et le lendemain, l'avenir, tout jusqu'à ses misères, les bonnes comme les mauvaises., BALZAC, la Bourse, Pl., t. I, p. 328.

Ajouté par webmaster

.1 Nous faisons de la perception avec du perçu., MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, p. 11.

Ajouté par webmaster

-(Hallucination) «Perception sans objet» (BALL). Cette définition commode est cependant critiquable (...) Mieux vaudrait dire que l'on nomme hallucinatoire toute expérience psychologique interne qui amène un sujet à se comporter comme s'il éprouvait une sensation ou une perception alors que les conditions extérieures normales de cette sensation ou de cette perception ne se trouvent pas réalisées., H. EY, -in DËr POROT, Manuel de psychiatrie, p. 183.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Fiche de révision pour le bac: LA PERCEPTION et L'ILLUSION ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo