NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'éthique de Spinoza permet-elle à l'homme de ... La démocratie doit-elle se méfier de la relig ... >>


Partager

La fin de l'Etat n'est-elle que la sécurité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La fin de l'Etat n'est-elle que la sécurité ?



Publié le : 6/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La fin de l'Etat n'est-elle que la sécurité ?
Zoom

Le but originel de toute concorde sociale est la sécurité de tous les citoyens. La sécurité des biens et des personnes est ce qui définit la justice. La loi n'a pas d'autre fonction que de protéger les individus. Toutefois, que la loi vise la sécurité est une chose. Mais pour parvenir à ce but, il lui faut respecter catégoriquement des impératifs d'ordre éthide. C'est toujours au nom de la sécurité que les dictatures justifient leur politique répressive et totalitaires.



C'est ce que certains philosophes ont appelé l'« état de nature ». On peut supposer que dans ce contexte chacun se sentira menacé par tous les autres. En effet, ne connaissant pas les intentions d'autrui, je pourrai toujours craindre qu'il ait l'intention de m'agresser ; par prudence donc, pour ne pas me laisser surprendre, la meilleure façon de me protéger sera d'attaquer le premier. Cette conclusion sera d'ailleurs renforcée par la considération suivante : autrui, ne connaissant pas non plus mes intentions à son égard, doit aboutir à la même conclusion que moi. Autrement dit, même s'il est d'un tempérament pacifique, sa raison lui conseillera de m'attaquer à titre préventif. Il est donc absolument nécessaire, à l'état de nature, d'attaquer autrui par souci de sécurité. Pour protéger ma vie, je dois m'en prendre à celle des autres. Protection assez inefficace puisqu'elle revient à entretenir un état de violence toujours très menaçant pour la vie de chacun. C. Fonction protectrice de l'État Cette situation de guerre de tous contre tous est donc dommageable pour chacun.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2329 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La fin de l'Etat n'est-elle que la sécurité ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit