NoCopy.net

Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En attendant Godot de Samuel Beckett (Résumé ... Les aventures d'Augie March de BELLOW (Résum ... >>
Partager

Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)



document rémunéré

Document transmis par : Jason19057


Format: Document en format FLASH protégé

	Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)
Zoom

Le titre de l'oeuvre peut s'appliquer à l'histoire des deux personnages principaux attendant la fin de leur vie ou celle de la pièce qu'ils jouent, ainsi qu'à la décision de Clov de mettre un terme à sa relation avec Hamm, mais aussi, au niveau de l'écriture, à la fin d'une certaine littérature créatrice d'illusion trompeuse. Samuel Beckett, né à Dublin en 1906 et mort à Paris en 1989, publie ses premières oeuvres (romans, nouvelles et pièces de théâtre) en anglais, puis il écrit en français (Fin de partie, 1957, notamment), langue qu'il maîtrise parfaitement : il fait des études de lettres (littérature française et italienne) et vit à Paris. Il doit ses premiers succès à l'amitié qui le lie à son compatriote James Joyce, à qui les critiques l'associent lors de ses débuts littéraires. La pièce a été créée, en français, au Royal Court Théâtre de Londres en 1957 et à Paris peu après, dans une mise en scène de Roger Blin. Pièce sur l'ennui, le vide et le non-sens de l'existence, Fin de partie met en scène la difficulté de vivre.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse) Corrigé de 550 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Clov a beau dire dix fois à Hamm : « je vais te quitter », il n'en fait rien. Le dialogue abolit de manière saisissante le principe de non-contradiction tenu pour un des piliers de la logique. 5 HUMOUR ET TRAGIQUE Beckett réussit le prodige de tenir ensemble le tragique et le grotesque, en alliant des visions ou des allusions bouffonnes et horribles (les vieux parents relégués dans des poubelles, le père retombé en enfance, qui demande sa bouillie) à une réflexion implicite sur le tragique de la condition humaine. Le cynisme à l'œuvre dans les dialogues des personnages est démenti par leur coexistence même. Entre Hamm et Clov, c'est une dialectique des contraires qui est à l'œuvre : le maître tyrannique dépend entièrement du bon vouloir de son serviteur. Hamm, qui humilie périodiquement son père, est à son tour sadisé par Clov, qui pourrait être son fils.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Je dis « je » en sachant que ce n'est pas moi. Samuel Beckett, L'Innommable.

Ajouté par webmaster

.1 Le point de départ est la définition suivante, qui résume une analyse magistrale : le -jeu dans son aspect essentiel est une action libre, exécutée «comme si» et sentie comme située hors de la vie courante, mais qui cependant peut absorber complètement le joueur sans qu'il trouve en elle aucun intérêt ou en obtienne aucun profit (...), Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 199.

Ajouté par webmaster

.1 Jamais, dit Rodin, l'anatomie ne sera à son dernier degré de perfection, que l'examen des vaisseaux ne soit fait sur un enfant de quatorze ou quinze ans, expiré d'une mort cruelle; ce n'est que de cette contraction que nous pouvons obtenir une analyse complète d'une partie aussi intéressante., SADE, Justine..., t. I, p. 126.

Ajouté par webmaster

(...) l'analyste (...) a toujours subi une analyse didactique. Cette profession d'éboueur d'âmes impose qu'on soit d'abord entré dans son propre inconscient (...) Pratiquée auprès d'un -didacticien, habilité par l'Institut de psychanalyse à former des professionnels, cette analyse, qui dure de trois à sept ans, n'est jamais considérée comme définitivement achevée., Planète, n° 4, févr. 1969, Psychanalyste : un homme face à lui-même, p. 75.

Ajouté par webmaster

Nimbus. Nuage épais, s'étendant au dehors en couronne de Cirrus et se changeant par en bas en Giboulée. Il se montre généralement sous la forme d'un cône renversé dont la partie supérieure se prolonge en une bande continue de Cirrus à une grande distance. BAILLY DE MERLIEUX, Résumé de météorologie (1830).+1 (...) des valets qui viennent prendre dans les boutiques ce que leurs maîtres y avaient acheté, ou voir si les marchands ont reçu les nippes qu'ils attendaient., CORNEILLE, la Galerie du Palais, Examen.

Ajouté par webmaster

L'iconographie est une branche essentielle de l'histoire de l'art, mais ne se confond pas avec elle. Elle étudie, en effet, les sujets représentés dans les oeuvres d'art, leurs sources, leur signification historique ou symbolique. Il reste ensuite à compléter cette analyse iconographique par une analyse stylistique (...) L'iconographie ne peut faire complètement abstraction de la forme, sous peine de se dessécher (...), Louis RÉAU, Dict. d'art, art. -Iconographie.

Ajouté par webmaster

-Première partie : Misère de l'homme sans Dieu. -Seconde partie : Félicité de l'homme avec Dieu. Autrement : -Première partie : Que la nature est corrompue (...) -Seconde partie : Qu'il y a un Réparateur, par l'Écriture., PASCAL, Pensées, II, 60.

Ajouté par webmaster

La tâche de la schizo-analyse est de défaire inlassablement les moi et leurs présupposés, de libérer les singularités prépersonnelles qu'ils enferment et refoulent (...) d'établir toujours plus loin et plus fin les schizes et les coupures bien au-dessous des conditions d'identité, de monter les machines désirantes qui recoupent chacun et le groupent avec d'autres (...) La schizo-analyse s'appelle ainsi parce que, dans tout son procédé de cure, elle schizophrénise, au lieu de névrotiser comme la psychanalyse., G. DELEUZE et F. GUATTARI, l'Anti-Oedipe, p. 434.

Ajouté par webmaster

.4 (...) attends que je te foute en bas de ton char!, C.-F. RAMUZ, Vie de Samuel Belet, éd. Rencontre, t. VI, p. 311.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Fin de partie de Samuel BECKETT (Résumé & Analyse)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo