NoCopy.net

Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Surréalisme de AZORIN (Résumé & Analyse) Ravage de BARJAVEL (Résumé & Analyse) >>
Partager

Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse)



document rémunéré

Document transmis par : Freddy19096


Format: Document en format FLASH protégé

	Henri BARBUSSE:
Parmi les rares grands romans français qui ont dépeint les tranchées sans fard, on doit citer Les Croix de Bois de Dorgelès et deux des romans inclus par Jules Romains dans sa fresque Les Hommes de bonne volonté : Prélude à Verdun et Verdun. Il ne faut pas oublier non plus que les auteurs allemands ont, eux aussi, décrit la guerre. Un peu à la manière de Barbusse, Erich Maria Remarque en a laissé une description pleine de compassion : A l'Ouest rien de nouveau est devenu le classique des livres de guerre. En 1915, une escouade se dirige vers une colline occupée par les Allemands et connaît l'enfer.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse) Corrigé de 428 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • matt-241588 (Hors-ligne), le 21/07/2014 à 21H12.
  • lauretta (Hors-ligne), le 08/05/2012 à 08H17.
  • logan w. (Hors-ligne), le 16/11/2011 à 16H20.
  • mathilde.lebozec (Hors-ligne), le 03/11/2011 à 03H15.
  • parisrocks (Hors-ligne), le 19/05/2011 à 19H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Le bonheur, cette chose qui n'existe pas, et qui pourtant Ln jour n'est plus. Henri Barbusse.

    Ajouté par webmaster

    .1 Le point de départ est la définition suivante, qui résume une analyse magistrale : le -jeu dans son aspect essentiel est une action libre, exécutée «comme si» et sentie comme située hors de la vie courante, mais qui cependant peut absorber complètement le joueur sans qu'il trouve en elle aucun intérêt ou en obtienne aucun profit (...), Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 199.

    Ajouté par webmaster

    En résumé le but de la physique mathématique n'est pas seulement de faciliter au physicien le calcul numérique de certaines constantes ou l'intégration de certaines équations différentielles. Henri Poincaré, la Valeur de la science, Gallica

    Ajouté par webmaster

    De cette analyse -(sociologique) le linguiste dira peut-être qu'elle est «translinguistique». Ce qui veut vite dire «transcientifique»., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 241.

    Ajouté par webmaster

    L'on peut nommer socio-analyse une telle recherche. Elle suppose une intervention dans la situation existante, la quotidienneté d'un groupe. L'intervention socio-analytique dissocie les aspects de la situation quotidienne, mêlés d'une fausse évidence, en un lieu et un temps. Elle associe des expériences jusque là extérieures. Elle procède ensuite par induction et transduction. Ainsi l'action oppositionnelle antistalinienne au sein des partis communistes fut en son temps une remarquable socio-analyse (...), Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 345 (1968).

    Ajouté par webmaster

    -(Test de frustration). Test de Rosenzweiz, comportant une interprétation provoquée de scènes figurées dans lesquelles se manifeste une déception, une contrariété subie par un personnage (train manqué, vase brisé, etc.), et destiné à une analyse de la personnalité fondée sur la nature des réactions provoquées (...), Henri PIÉRON, Voc. de la psychologie, art. -Frustration.

    Ajouté par webmaster

    .1 Les musiciens purent apprendre aux philosophes à dire cette énigme : dans la musique tout est nombre et quantité (les intervalles, les rythmes, les timbres) et tout est lyrisme, orgie ou rêve. Tout est vital et vitalité et sensibilité, et tout y est analyse, précision, fixité. Seuls les plus grands surent maintenir ces deux «aspects»., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 44.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'analyste (...) a toujours subi une analyse didactique. Cette profession d'éboueur d'âmes impose qu'on soit d'abord entré dans son propre inconscient (...) Pratiquée auprès d'un -didacticien, habilité par l'Institut de psychanalyse à former des professionnels, cette analyse, qui dure de trois à sept ans, n'est jamais considérée comme définitivement achevée., Planète, n° 4, févr. 1969, Psychanalyste : un homme face à lui-même, p. 75.

    Ajouté par webmaster

    .2 Cette suite d'interrogations n'autorise pas à oublier que les textes d'horoscopes contiennent les débris d'une vision du monde : le zodiaque, les constellations, les destins inscrits dans les étoiles, le firmament comme écriture divine, déchiffrable par les initiés à l'usage des intéressés. Vaste symbolisme qui a inspiré l'architecture, qui se lit sur beaucoup de monuments, qui résume une topologie (jalonnement et orientation de l'espace cosmique et social, celui des pasteurs, des paysans, puis des urbains)., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 161.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    Henri BARBUSSE: "Le Feu" (Résumé & Analyse)

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo