Qu'est-ce que l'histoire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment généralise-t-on en mathématiques ? La Rochefoucauld a dit : « Il est plus nécess ... >>
Partager

Qu'est-ce que l'histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce que l'histoire ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce que l'histoire  ?
Zoom

Que quelque chose soit arrivé, soit " entré dans l'histoire ", n'entraîne pas, ne signifie pas, que cette chose doit être, est de l'ordre de la vérité ou de la morale/du droit. Même si cette affirmation suppose que seul ce que l'histoire juge digne d'être gardé est vrai ou bien, cela suppose quand même que quelque chose s'est produit. Mais qui, ou quoi, a produit ce quelque chose ? Pour une partie de la philosophie ce ne sont pas les hommes qui font l'histoire... « L'histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. » Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution L'histoire est l'évolution interne des sociétés organisées. En effet, puisque toujours en tout lieu, les êtres humains nouent entre eux des relations et forment une société organisée on déduira de la nature les causes et principes naturels des États, c'est-à-dire qu'ils seront assimilés à la condition humaine ordinaire. Cette nature, dans son inexorable déploiement, EST l'histoire. Il est de surcroît vain de réduire l'histoire au simple passé puisqu'elle entretient avec l'avenir des liens permanents et indissociables. Troisième partie : L'histoire, une production des historiens ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Qu'est-ce que l'histoire  ? Corrigé de 767 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce que l'histoire ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ce n'est pas un hasard si les «événements» de mai et juin ont été suivis d'un flot de littérature et si cette littérature a trouvé un public. Car le signe de l'événement, c'est qu'il surprend et qu'il ne se laisse pas désamorcer par l'idéologie en vigueur. On ne peut pas savoir ce qu'il annonce mais il est d'emblée saisi comme annonciateur: ce qui ne manque pas d'éveiller l'embarras ou l'espoir.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) on peut reprocher à l'histoire selon Ranke d'être, dans la ligne de Thucydide et de Polybe - disons mieux de Machiavel et de Guichardin (...) -, une histoire trop exclusivement politique et, comme on dit aujourd'hui, événementielle, un récit., H.-I. MARROU, Qu'est-ce que l'histoire?, -in l'Histoire et ses méthodes, Encycl. Pl., p. 30.

Ajouté par webmaster

Peut-être l'acte d'écrire n'est-il qu'un coït? Une union hiérogamique? Tenir ensemble passé et futur, lieu du symbole? Peut-être l'histoire de l'écriture ne peut-elle pas être séparée de l'histoire de la sexualité, mais qu'est-ce qui ne l'est pas?, J. GILLIBERT, la Création littéraire, -in la Nef, n° 31, p. 94 (1967).

Ajouté par webmaster

Et qu'est-ce que l'histoire? La représentation écrite des événements passés., FRANCE, le Jardin d'Épicure, p. 107.

Ajouté par webmaster

.2 Qu'est-ce que la féodalité? Des institutions, un mode de production, un système social, un type d'organisation militaire? Georges Duby répond qu'il faut aller plus loin, «prolonger l'histoire économique par celle des mentalités», faire entrer en ligne de compte «la conception féodale du service». La féodalité? «Une mentalité médiévale»., Jacques LE GOFF, les Mentalités : une histoire ambiguë, -in Faire de l'histoire, t. III, p. 77.

Ajouté par webmaster

L'histoire politique n'est pas l'histoire des partis, de même que l'histoire de l'esprit humain n'est pas l'histoire des coteries littéraires. Au-dessus des partis, il y a ces grands mouvements dont l'histoire de tous les temps est remplie, mais qui, depuis soixante-dix ans, ont pris un nom et une forme particuliers, le nom et la forme de révolutions. C'est là l'objet qui doit, dans l'histoire contemporaine, fixer l'attention du philosophe et de l'observateur., RENAN, Questions contemporaines, OE. compl., t. I, p. 33.

Ajouté par webmaster

Qu'est-ce que le -Mystère (...) dans une religion -mystérieuse, sinon une certaine présentation de l'histoire du Sôter (sauveur) dans sa relation avec le salut (...), Ch. GUIGNEBERT, le Christ, p. 357.

Ajouté par webmaster

L'HISTOIRE ET LE BONHEUR "L'histoire n'est pas le lieu de la félicité. Les périodes de bonheur y sont ses pages blanches." Hegel, La Raison dans l'histoire, 1830.

Ajouté par webmaster

Vous ne me paraissez pas fort en Histoire. Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, menteuse qu'on enseigne, l'Histoire -ad usum delphini; puis l'Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse., BALZAC, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 1020.

Ajouté par webmaster

« La frontière qui sépare l'histoire et la science n'est pas celle du contingent et du nécessaire, mais celle du tout et du nécessaire. » Paul Veyne, «L'histoire conceptualisante», in Faire de l'histoire, 1974.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Qu'est-ce que l'histoire ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo