NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Histoire et Géographie de l'Egypte Histoire et Géographie du Turkménistan >>


Partager

Histoire et Géographie de la Tunisie

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Histoire et Géographie de la Tunisie



Format: Document en format FLASH protégé

Histoire et Géographie de la Tunisie
Zoom

La Tunisie est le plus petit pays d'Afrique du Nord. Elle se trouve dans la partie la plus orientale du Maghreb (surnommée la pointe nord de l'Afrique) et forme ce que l'on appelle un "état-tampon" entre l'Algérie et la Libye. Autrefois, la Tunisie abritait l'antique ville de Carthage. En tant province d'Ifriqiyah, ou Asie Mineure, elle occupait également une position stratégique au sein des empires turcs et arabes d'Afrique du Nord. La Tunisie devint un protectorat français en 1883 et accéda à l'indépendance en 1956. Depuis 1957, la Tunisie est une république constitutionnelle. Elle a poursuivi sa destinée nationale indépendamment des nations arabes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Pays et population: La Tunisie couvre une superficie de 163.610 kilomètres carrés (63.170 miles carrés). Dans le nord du pays, les montagnes de l'Atlas se séparent pour former deux chaînes montagneuses différentes. Le massif du Northern Tell est le moins élevé et l'altitude y oscille entre environ 300 et 900 mètres.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5969 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire et Géographie de la Tunisie" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Dès 1913 cependant, Ch. Pergameni songeait à une géographie historique -sensu lato «qui aborderait sur un plan historique n'importe quel problème de géographie humaine (...)» La géographie historique (...) est une géographie humaine rétrospective. La définition de Maximilien Sorre : «une manière de concevoir l'histoire comme une succession de géographies» rejoint la géohistoire de Fernand Braudel, qui va au delà des précédentes, puisqu'elle fait, en outre, traverser les tableaux géographiques rétrospectifs par les événements de l'histoire politique., Ch. HIGOUNET, -in l'Histoire et ses méthodes, Encycl. Pl., p. 74-75.

Ajouté par webmaster

La géographie m'a toujours tenté. L'histoire ne peut s'en passer. Je voudrais faire une géographie à la fois physique et politique (...) On y ferait le matérialisme de l'histoire (...) on insisterait sur les circonstances physiologiques, physiques, botaniques, zoologiques, minéralogiques, qui peuvent expliquer l'histoire., MICHELET, Journal de mes idées, -in Émile HENRIOT, les Romantiques, p. 385.

Ajouté par webmaster

(...) en dehors de la clause qui prévoyait l'intervention de la France dans les affaires financières de la Régence (...) le traité du Bardo ne concernait que la -souveraineté extérieure de la Tunisie dont il était fait abandon partiel à la France., André RAYMOND, la Tunisie, p. 31.

Ajouté par webmaster

, . Histoire, institutions, géographie, etc.

Ajouté par webmaster

L'enseignement de l'histoire et de la géographie, dans les collèges royaux et dans les collèges communaux qui seront désignés par la Commission, sera confié à un professeur ou à un agrégé spécial. François Guizot, Mémoires pour servir à l'histoire de mon temps, tome 3, Projet Gutenberg

Ajouté par webmaster

La chronologie et la géographie, a-t-on dit, sont les deux yeux de l'histoire., FRANCE, le Petit Pierre, VIII, p. 37.

Ajouté par webmaster

(...) le botaniste étudie les organes d'une plante, ses conditions de vie, sa position dans la classification; s'il cherche à déterminer son aire d'extension, il dit qu'il fait de la -géographie botanique. Le géologue analyse le mécanisme du phénomène volcanique en lui-même; il a conscience de faire de la -géographie physique lorsqu'il cherche à préciser la répartition des volcans. Le statisticien combine les chiffres en vue d'établir la marche des divers phénomènes démographiques; s'il essaie de se rendre compte de la répartition de la population, il sait qu'il fait de la -géographie humaine., E. DE MARTONNE, Traité de géographie physique, t. I, p. 21.

Ajouté par webmaster

Il aimait naturellement à commander et à briller, et avec les ouvriers pas de risque qu'on lui posât des colles sur la géographie ou l'histoire ancienne., ARAGON, les Beaux Quartiers, I, VII.

Ajouté par webmaster

La géographie étudie la physionomie du globe, c'est-à-dire les aspects qui résultent du climat, du relief, des associations végétales, des groupements humains, ainsi que les forces physiques et humaines qui président à leur aménagement dans l'espace et dans le temps; elle essaie d'expliquer leur corrélation soit dans l'ensemble terrestre qui les conditionne tous, soit dans les cadres régionaux où ils se localisent. Elle ne se contente plus d'être un simple catalogue de faits localisés, elle prétend en donner une explication scientifique., René CLOZIER, Histoire de la géographie, p. 96.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo